#FF me, I’m famous

Non non non, il ne s’agit pas d’un article à propos de David Guetta. Aujourd’hui, c’est vendredi, et le vendredi, c’est ravioli le jour des #FF sur Twitter. En clair, #FF ça veut dire « Follow Friday » et c’est une sorte de code permettant de mettre en avant des Twittos qui valent la peine d’être suivis parce qu’ils sont trop top ultra méga giga super extra coolos.

Alors oui, mais du coup, j’ai envie de vous renvoyer vers mon article précédent à propos de la notion de qualité et de nos intérêts.

Pour entrer dans le vif du sujet, quoi de mieux qu’un exemple ? Et en image en plus ! Alors, elle est pas belle la vie ? (Gaspard Proust, sors de ce corps, même si je t’aime quand même)

#FF bidule, il est trop bien!

FF Twitter inconnu
Ça résume bien ce que je pense du FF.

Ici, nous avons @YakiSEO qui suggère de suivre @mamanstestent parce que, je cite « elle sait pourquoi ».

C’est cool de la part de @YakiSEO (je pense qu’on a tous déjà tweeté un #FF similaire, non ?) et ça fera certainement plaisir à @mamanstestent mais seuls eux 2 savent pourquoi.

Du coup, @nikolittlestar ne tarde pas à le souligner et je dois reconnaître que je suis bien d’accord avec lui.

#FF bidule, il est trop bien ! Ok, mais dis-moi au moins pourquoi ? (Dans la limite des 140 280 caractères disponibles, évidemment…)

C’est quoi un #FF efficace ?

Déjà, il doit se faire un vendredi (bah ouais, z’auriez l’air un peu cucu de balancer un Follow Friday si on est Monday ou tout autre day de la semaine).

Blague à part, je n’ai pas de recette magique et pour être honnête, je participe au balançage de #FF en mentionnant les copains et les copines, ou tout simplement des personnes que j’affectionne particulièrement mais finalement, rien ne garantit :

  • Qu’ils recueillent de nouveaux followers
  • Qu’ils intéressent mes followers
  • Qu’ils soient intéressants, tout court (ça sonne un peu dur mais j’imagine que vous comprendrez ce que je veux dire. Là encore, quelqu’un d’intéressant, c’est une approche subjective…)

FFons-nous les uns les autres

Un twittos « influent » suggérant un #FF apportera certainement une nouvelle vague de followers au compte FFé, ou pas. Maintenant, je pense qu’il faut manipuler le FF avec modération mais surtout avec des explications.

En fait, si je prends mon cas, je balance parfois des #FF plutôt dans un état d’esprit de « poke » envers des Twittos que j’apprécie.

En d’autres termes, ce n’est pas le principe du #FF… 

Maintenant, il m’arrive aussi de proposer des #FF un peu plus sérieux, ou du moins, « justifiés » (comme pour Trampolinn – voir l’image ci-dessous – que j’ai découvert récemment et que j’affectionne particulièrement parce que l’une des principales raisons de ce #FF est que la consommation collaborative fait partie de mes centres d’intérêts). 🙂

FF sur Twitter pour Tranpolinn, consommation collaborative
J’essaye d’expliquer pourquoi je propose de #FF @trampolinn.

Et après il y a le #FFback qui vaut un « merci de suggérer qu’on me follow, en échange, je suggère à ma TL qu’on te follow aussi ».

Sauf que parfois, on aimerait bien s’abstenir de le sortir ce #FFback surtout dans les #FF collectifs incluant des Twittos qui ne tweetent pas forcément dans le cadre de nos centres d’intérêts ou bien dont nous n’avons pas le temps de « vérifier » ce qu’ils partagent avant de leur accorder un #FFback (« enlala comment ça s’fait trop pas c’qu’elle dit »).

Non mais vous voyez ce que je veux dire ? En fait, tout se mélange : crédibilité, politesse, affinités…

En sommes, s’envoyer des #FF c’est s’envoyer des roses, se passer de la pommade, se brosser dans le sens du poil…

C’est cool, c’est gentil, c’est agréable, mais au fond, est-ce bien utile ?

Je pense que oui et non mais j’aimerais bien avoir vos avis ! Dites-moi tout ! 🙂

Cyn

Je suis un mélange de culture Française, de passion Italienne et de joie de vivre Malgache. Passionnée de voyage, de langues (française et étrangères) et de tout ce qui stimule mes sens et mon éveil. J'aime créer des liens de qualité (plutôt qu'en quantité), sur le web, en SEO et avec des humains.

13 réflexions sur “#FF me, I’m famous

  • 28 mars, 2014 à 1:02
    Permalien

    Hey, on t’a reconnu Berti !!! 😀 http:// boost.bookmarks.fr/ffback-201401

    Répondre
    • 28 mars, 2014 à 1:35
      Permalien

      Haha merci pour ce lien 🙂 !

      Répondre
    • 28 mars, 2014 à 1:36
      Permalien

      Merci Philippe, je viens de partager cette magnifique vidéo du Cambodge sur votre blog! 🙂

      Répondre
  • 1 avril, 2014 à 9:48
    Permalien

    Je t’aurais bien FF mais bon pour un mardi… Je risque de paraître un peu dérangé ^^
    Excellente approche en tout cas, je partage ton point de vue 🙂

    Répondre
    • 1 avril, 2014 à 10:04
      Permalien

      Haha merci Kevin! 🙂

      Répondre
  • Ping : #FF me, I'm famous - Le blog de Cyn | Web &...

  • 4 avril, 2014 à 11:55
    Permalien

    Allez, moi aussi je te suis pour le coup 🙂 #FF à tous (il était temps, on est samedi dans 5min)

    Répondre
    • 5 avril, 2014 à 11:50
      Permalien

      Haha pas mal ton lien 😉 !

      Répondre
  • 7 avril, 2014 à 2:51
    Permalien

    Je n’avais jamais compris le FF que la plupart des personnes que je » follow » publient sur Twitter jusqu’à ton article! C’est très intéressant comme concept! Si la consommation collaborative fait parti de tes centre d’intérêt, cela t’intéresserait peut être de connaître DogVacances? Le site sera lancé le 9 avril si tous les tests sont concluant, il s’agit de garde d’animaux entre particuliers!
    Merci beaucoup pour ton article, à bientôt je l’espère.

    Répondre
  • 23 avril, 2014 à 3:07
    Permalien

    Au début je trouvais ça rigolo, le #FF : on me mettait en avant dans une communauté pro dans laquelle je ne demandais qu’à être intégré. Et puis les #FF se sont faits plus rares, moins à la mode aussi, et j’avoue que c’est mieux pour la lisibilité des TL le vendredi 😀
    Désormais je trouverais ça comique de voir un #FF@vincentjamin 😀

    Répondre
  • 24 avril, 2014 à 4:02
    Permalien

    Moi je pense que s’envoyer des #FF s’est s’envoyer des #FF. Je ne le fais pas systématiquement mais j’aime complimenter certains de ma TL que j’apprécie.

    On peut ne pas aimer brosser les gens dans le sens du poil et faire des compliments de temps à autre, je veux dire, on est pas obligé de rester froids comme des glaçons parce que c’est Twitter ^^

    Chaque réseau a ses codes, sur FB c’est presque pire au niveau de la comédie que tu soulignes.

    Donc pour ta question, mon avis est que c’est pas ce qu’il y a de plus pertinent tout comme Twitter en général mais quand même parfois c’est bien. Cela permet une emphase, une sorte de racourci pour :

    « suivez ces Twittos en ce vendredi, je les recommande, ils sont très bien »

    Répondre
  • 24 septembre, 2014 à 10:02
    Permalien

    Le FF, ça va cinq minutes. Pourquoi suivre le vendredi et pas un autre jour? Moi je suis ceux qui me plaisent du lundi au dimanche. S’ils me suivent en retour, c’est cool et j’apprécie mais s’ils me suivent pas, je leur balance pas du FF pour les appâter… 🙂
    Et puis bon, le nombre de followers sur Twitter, c’est bien mais encore faut-il que les followers soient engagés et aient un réel intérêt pour ce qu’on poste.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.