twitterfacebooktumblryoutuberss

LinkedIn, une autre sorte de Facebook?

LinkedIn, une autre sorte de Facebook?

Ce n’est (peut-être) plus une surprise pour vous, chers lecteurs, mais j’affectionne plusieurs réseaux sociaux. Si Twitter reste dans mes favoris, je suis cependant sceptique quant à la nouvelle MAJ qui l’apparente énormément à Facebook. En fait … Euh … Sacrebleu, me suis trompée d’introduction … #horssujet

Reprenons, si vous le voulez bien 🙂 .

J’ai parfois le sentiment que LinkedIn est une autre sorte de Facebook. Normalement, LinkedIn est supposé être un réseau social professionnel et, jusqu’ici, rien d’anormal. En revanche, certaines choses me turlupinent dans les options d’utilisation et les avis concernant cet outil.

Sur LinkedIn, il ne faut pas accepter n’importe qui

Certes, mais expliquez-moi l’intérêt d’enrichir son carnet de contacts (censés êtres professionnels) avec nos amis et des personnes que nous connaissons déjà … Très souvent, je constate qu’un certain nombre d’utilisateurs ne fait pas confiance à quelqu’un qu’il ne connaît pas. Sur Facebook, je peux comprendre puisque je n’y accepte pas n’importe qui non plus (en sachant que j’y partage des « trucs » qui n’ont rien de professionnel). Néanmoins, j’ai une autre approche concernant LinkedIn et justement, je favorise les contacts autres que mes amis (ce qui me semble évident pour un réseau social professionnel …).

Trier les invitations en fonction du type de profil et du domaine professionnel, OK, mais refuser une demande de mise en relation sous prétexte qu’on ne connaît pas cette personne, avouez que c’est un peu étrange non? Je conçois le fait de ne pas accepter tout le monde et n’importe qui mais je pense aussi qu’on peut Googueuler un nom qu’on ne connaît pas et selon les résultats, on peut accepter, ou pas 😉 ! Non?

Avec les moyens qui sont à notre disposition aujourd’hui, c’est tout de même relativement facile de vérifier si un profil est réel ou non alors j’estime que ce n’est pas un argument valable pour refuser une invitation, qui plus est  professionnelle …

Pour les pros, il y a LinkedIn, pour le reste, il y a Facebook

Voilà pourquoi j’en viens à me demander pourquoi certains s’entêtent à restreindre leurs contacts LinkedIn en fonction de leur degré d’intimité avec ces derniers. A partir du moment où il est possible d’avoir des échanges professionnels, je ne vois pas le problème d’ajouter des inconnus.

Ajouter ses proches sur LinkedIn, c’est (selon moi) détourner l’utilisation prédestinée de cet outil et, encore une fois, Facebook joue très bien le jeu pour ça. D’ailleurs, puisque je n’ajoute pas de contacts professionnels sur Facebook, pourquoi ajouterais-je mes amis sur LinkedIn?

Les options d’utilisation un peu étranges

Je conçois parfaitement qu’il existe une différence entre un profil de base et un premium. Rien à dire à ce sujet. Par contre, j’ai parfois envie d’ajouter quelqu’un (un contact professionnel donc) mais s’il n’appartient pas à un groupe en commun avec moi, ou si je n’ai jamais travaillé avec cette personne, ou si je ne dispose pas de son adresse email, alors LinkedIn me dit :

Message de refus d'envoi d'invitation sur LinkedIn

Les invitations devraient uniquement être envoyées à des personnes que vous connaissez personnellement.

Alors, si je décide finalement de me contenter d’envoyer un InMail, voilà ce qu’il se passe (n’ayant pas un compte Premium) :

Message LinkedIn pour passer en compte premium

Il me reste les solutions suivantes :

  • Passer par l’option « People you may know »
  • Avoir au moins un contact en commun qui puisse nous mettre en relation
  • Chercher son adresse email en fouinant dans les entrailles de Gégé
  • Utiliser un autre moyen d’entrer en contact avec cette personne (Twitter ou autre réseau social)
  • Forcer la connexion en cochant l’option « Ami » (à voir en fonction du contact en question)
  • Espérer que le contact ait remarqué ma visite et décide de me contacter lui-même s’il a un compte Premium (hum …)
  • Laisser tomber

En fait, tout dépend de ce que vous comptez faire avec cette personne. Si vous confondez LinkedIn avec un site de rencontre, là, je ne peux rien faire pour vous … En revanche, j’en profite pour ajouter un petit détail qui me semble plutôt important: au moment d’ajouter un contact, plutôt que de laisser le message LinkedIn de base « I’d like to add you to my professional network on LinkedIn. », vous pouvez personnaliser un peu votre message en incluant au moins le nom du contact auquel vous vous adressez 😉 .

Et pendant que j’y pense, vous êtes plutôt LinkedIn ou Viadeo? (Je sais déjà que certains SEO ne négligeront pas ce dernier pour avoir quelques BL 😉 )

Ecrit par Cyn

J'aime voyager, rencontrer des gens, admirer des paysages, découvrir des peuples, goûter la gastronomie locale, parler des langues étrangères. J'aime passer du temps sur internet, bloguer, écrire, tweeter, partager, apprendre, découvrir et échanger sur les réseaux sociaux. J'aime rire, à en pleurer, sourire, positiver, imaginer et aller toujours plus loin.

10 Commentaires

  1. Dog Vacances · 28 avril, 2014

    Tu as tout a fait raison dans tes arguments… Trop de personnes ne font pas la distinction réelle entre Facebook et LinkedIn, j’ai déjà eu l’occasion de voir des collègues refuser des contacts car justement ils ne les connaissaient pas! Il faut bien faire la différence entre vie professionnelle (LinkedIn) et « vie privée » (Facebook), ce qui n’est pas encore bien ancré dans l’esprit des internautes !
    Merci pour tes explications, ton article est pertinent!

  2. Julien Maury · 1 mai, 2014

    Merci pour cet article Cynthia. Je dois dire que je ne comprends rien à ce réseau qu’est Linkedin que j’ai délaissé depuis un moment. Plein de gens qui veulent t’ajouter sans te connaître ni même avoir tchatté avec toi et dans des professions qui n’ont rien avoir.

    C’était pas très ergonomique au niveau de l’interface utilisateur d’après ce que je me rappelle en plus.
    Julien Maury a récemment publié : Faire la chasse aux transientsMy Profile

  3. Sejourning · 13 mai, 2014

    LindedIn est un réseau social professionnel, mais ses fonctionnalités permettent aussi d’en faire un réseau social à la Facebook! C’est d’ailleurs en offrant un maximum de fonctionnalités qu’un réseau social va attirer de plus en plus d’internaute dans sa communauté. Je pense personnellement que le concept de réseau social professionnel est surtout une idée de base, vouée à se développer avec le temps avec comme objectif d’augmenter le nombre d’internautes dans sa communauté.
    Merci pour ton avis sur la question, c’est toujours bon d’avoir les avis de connaisseurs dans le domaine. A bientôt!

  4. Auvairniton · 19 mai, 2014

    Ne pas accepter n’importe qui, c’est normalement la règle. Mais c’est toujours grisant de faire du chiffre et de multiplier les contacts, quitte à écarter ensuite ceux qui sont un peu « spammy ».

    Ce que j’apprécie le plus sur LinkedIn, comme sur Facebook d’ailleurs, ce sont les pages communautaires. Selon ses centres d’intérêt, il y en a vraiment de très bonnes pour se tenir informé de l’actualité de son activité.

    Sinon il parait que Viadeo est toujours leader en France en tant que réseau pro ; je comprends pas, je connais personne qui l’utilise vraiment…
    Auvairniton a récemment publié : Peut-on rire de tout ? Un classique toujours d’actualitéMy Profile

  5. Tugdual · 20 mai, 2014

    LinkedIn est une arme ultra efficace pour se construire son réseau professionnel, pour trouver un job ou faire de la veille dans son évolution de carrière. C’est aussi un moyen de se faire chasser plus simplement.

    Je le trouve très différent de Facebook en terme de contenu. Ce que je partage sur l’un et sur l’autre n’a rien à voir et c’est pour ça que ces réseaux fonctionnent : ce qui est important en soit ce n’est pas les personnes avec qui on se connecte, mais plutôt la façon dont on intéragi avec ces personnes. Après dans mes contacts j’ai un mix de contacts strictement pros et d’amis (car certains amis font parti de ma vie pro).

    Cela dit je refuse souvent les personnes qui souhaitent m’ajouter sur LinkedIn alors que je ne les ai jamais recontré et je trouve ça normal. LinkedIn est fait pour se construire un réseau qualitatif et non quantitatif et surtout pas pour ajouter X et Y juste parcequ’il travaille pour telle entreprise à telle poste. Si la personne a une vraie raison de vouloir ajouter un contact pro qu’elle ne connait pas, alors il est possible d’envoyer un message en explicant pourquoi on souhaite entrer en contact.
    Tugdual a récemment publié : Faut-il visiter la Birmanie ?My Profile

  6. Camille · 6 juin, 2014

    Moi j’ai surtout l’impression que ces réseaux sociaux pro est un repère à chasseur de tête professionel type cabinet de recrutement et de chassé aussi en l’occurrence, j’ai même déjà vu des comptes fake … ça dérive pas mal de l’objectif initial qui est de se bâtir un vrai réseaux professionnel.

  7. fabrice · 28 septembre, 2014

    Ce réseau est top pour les contacts pro. Comme tweeter dans une certaine mesure.
    Perso, j’aime beaucoup, mais en effet, l’approche doit être différente de Facebook.
    fabrice a récemment publié : Vivre aux Etats-Unis : Jean-Baptiste et sa vie à Houston !My Profile

  8. Icelanded · 10 septembre, 2016

    C’est clair que ça peut toujours etre utile pour faire un peu de reseau, mais je ne trouve pas ça folichon quand meme. Pareil que twitter, trop refermé je trouve.

  9. Fabrice · 18 octobre, 2017

    Linkedin ne m’apporte quasiment aucun trafic et pourtant je sélectionne les articles que je publie sur le réseau. Il est vrai que ma thématique ne s’y prête surement pas. Je ne suis quand même pas convaincu par la pertinence de Linkedin pour promouvoir un blog.

Commenter

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.