twitterfacebookgoogletumblryoutuberss

Mon sac à dos pour voyager à moto au Vietnam

Mon sac à dos pour voyager à moto au Vietnam

Ça faisait un petit moment que je n’avais pas écrit mais à l’approche de mon prochain départ, je me suis dit qu’un petit article pratique au sujet de mon sac à dos serait le bienvenu.

Le titre est suffisamment explicite pour comprendre de quoi il s’agit et, en effet, j’aimerais partager avec vous quelques infos sur mon sac à dos pour voyager à moto au Vietnam. Vous avez peut-être lu mes articles à propos de mon voyage à moto au Vietnam et si ce n’est pas le cas, vous pouvez encore le faire ! 😉 En attendant, j’en profite pour vous annoncer que j’y retourne dans quelques jours pour de nouvelles aventures, en solo, et à moto (encore) ! Bien évidemment, je suis impatiente car même si j’ai déjà vécu cette expérience, elle sera complètement différente mais tout aussi jouissive. L’an dernier, j’ai commencé par le sud pour aller vers le nord. Cette fois, je vais partir du nord pour rejoindre le sud mais, encore une fois, sans itinéraire défini puisque je voyagerai au gré de mes envies (comme j’aime le faire).

TU VEUX VOYAGER À MOTO AU VIETNAM ? DÉCOUVRE NOTMAD !

Moi non plus je n’avais jamais conduit de moto auparavant et pourtant, j’ai pu réaliser mon rêve en faisant ce voyage à moto au Vietnam pendant 1 mois. D’ailleurs, j’ai écrit NotMad, un guide numérique très complet à ce sujet pour TE permettre de faire ce voyage, toi aussi, à moto, au Vietnam ! Ça t’intéresse ? Alors découvre mon guide NotMad pour parcourir le Vietnam à moto sans plus attendre ! 🙂

Mon sac à dos

La plupart des voyageurs « backpackers » optent pour des sacs à dos adaptés à leur taille et capacités. Jusque là, rien d’anormal et c’est ce que j’avais fait la première fois que je suis partie avec un aller simple; j’avais choisi un format de 60 litres. Au début, j’étais super fière et contente d’avoir le look de la backpackeuse par excellence mais j’ai rapidement regretté d’avoir à me trimballer un tel boulet… Pour la faire courte: plus c’est grand plus on charge ! J’avais plus d’espace libre que de contenu et bien que je me sois encombrée avec des choses absolument inutiles (erreurs normales de voyageuse qui débute), je continuais de me charger avec des fringues encore plus inutiles qui ne faisaient que remplir et alourdir mon backpack. Pour preuve, j’ai fini par abandonner/donner mes vêtements car je n’arrivais plus à supporter le poids de mon sac… Résultat des courses: c’était vraiment casse-pieds !

Bien évidemment, j’ai terminé mon premier voyage de 7 mois avec ce sac mais je l’ai vite remplacé (j’essaye de le vendre si ça vous intéresse et même si je n’en fait pas la meilleure pub ici haha il est quasi neuf et il reste un excellent compagnon pour qui arrive à le porter avec plus de jugeote que moi).

Désormais, j’ai un petit sac de 30 litres, moitié plus petit et j’en suis ra-vie !

Le contenu de mon sac à dos

contenu-sac-a-dos-voyage-moto-vietnam

Alors dans le contenu de mon sac à dos, je vais alterner entre la besace marron et le petit sac noir juste en dessous. L’un ou l’autre restera dans mon sac à dos selon l’utilisation que j’en ferai (soit j’utiliserai la besace pour transporter mon ordinateur, soit je prendrai le petit sac pour mes petites balades ou pour avoir mes papiers et quelques trucs importants à portée à moto).

Au total, j’arrive à un poids de 8 kg, ce qui est plutôt pas mal en sachant que je pourrais facilement éliminer quelques éléments MAIS par expérience de ce voyage à moto au Vietnam, j’ai fait en sorte de varier un minimum mes vêtements. Pourquoi ? Parce que l’an dernier, j’ai racheté quelques trucs en route que j’avais bien abîmé (au bout de 4 mois de voyage) et aussi parce que j’avais envie de varier mes tenues en ce 5e mois de grossesse voyage à être habillée toujours de la même façon. 🙂

Pour l’essentiel (dans le désordre), j’emporte:

  • 1 sac de couchage (idéal quand il fait un peu frais/froid et/ou à la place d’une couette à la propreté douteuse)
  • 1 drap de sac de couchage (que j’utilise à la place du sac de couchage si je dors dans un endroit à l’hygiène douteuse et/ou s’il fait trop chaud)
  • 1 k-way/coupe vent (vraiment indispensable surtout quand les températures et que la météo changent radicalement notamment en passant par les montagnes !!!)
  • 1 poncho épais et intégral (acheté sur place, au Vietnam, et vraiment indispensable)
  • Quelques t-shirts/débardeurs (à vous de juger la quantité qui vous arrange car on a pas tous les mêmes repères mais variez au moins les couleurs 🙂 )
  • 1 haut « habillé » (j’ai opté pour un haut bien féminin et qui ne se froisse pas voire peu, idéal en somme)
  • 1 sweat à capuche + 1 veste à capuche (en général, un des deux suffit MAIS à moto, je me suis aperçue que je galérais avec un seul surtout si j’avais pris une averse et étant trempée, je devais attendre qu’il sèche pour avoir de quoi me couvrir…)
  • 1 maillot de bain
  • 2 sous-vêtements à manches longues (qui vous protègent du froid et de l’humidité genre thermolactyl)
  • 3 pantalons (ici, même chose qu’avec les sweat/veste à capuche; je jonglais avec 2 pantalons et c’était parfois limite entre le pantalon trempé, couvert de boue, sale…)
  • 1 foulard (super utile pour le porter s’il fait froid, pour servir de taie d’oreiller si ce dernier est un peu crado, pour servir de paréo au lieu d’emmener une tenue de plage, pour servir de couvre-chef, pour se couvrir si on visite un lieu sacré qui l’exige, bref, le foulard est in-dis-pen-sa-ble !!!)
  • 1 casquette (plutôt pour cacher mes cheveux quand ils ne ressembleront à rien à force de porter un casque hahaha)
  • 1 paire de gants de moto (indispensables !!! Protégez vos mains en cas de chute et aussi contre le soleil qui tape vraiment très fort ! J’ai la peau matte et pourtant, l’an dernier, mes mains ont bien été maltraitées avec le soleil vietnamien… 🙁 )
  • 1 paire de chaussures de trail (pour les balades sans être à moto – les miennes sont des Salomon Caliber GTX et j’en suis ravie car elles sont légères, imperméables et respirantes)
  • 1 paire de bottines en cuir (l’an dernier je portais mes chaussures de trail mais cette année, j’ai opté pour des bottines en cuir et je vous recommande d’en faire autant à la fois pour bien protéger vos pieds mais aussi pour affronter les terrains les plus tordus – dans tous les sens du terme)

Ah, et mon sac à dos, c’est lui:

sac-a-dos-forclaz-30-air-quechua

Voilà j’espère que ce petit article vous aidera un peu à savoir quoi emporter avec vous pour faire ce voyage à moto au Vietnam ! 🙂 N’oubliez pas que si vous voulez plus d’infos détaillées, vous retrouverez tout ce qu’il faut savoir dans mon guide NotMad.

Ecrit par Cyn

J'aime voyager, rencontrer des gens, admirer des paysages, découvrir des peuples, goûter la gastronomie locale, parler des langues étrangères. J'aime passer du temps sur internet, bloguer, écrire, tweeter, partager, apprendre, découvrir et échanger sur les réseaux sociaux. J'aime rire, à en pleurer, sourire, positiver, imaginer et aller toujours plus loin.

5 Commentaires

  1. Nawelle · 1 novembre, 2016

    Super intéressant ton retour.
    J’ai dû mal à imaginer que je serais capable de faire tenir toutes mes affaires pour des mois dans un sac de 30L, mais j’imagine que c’est pourtant ce qu’il faut faire étant donné qu’on se le trimbale sur le dos tous les jours.

  2. Tim · 1 novembre, 2016

    Du coup pas de tente ? Nous on a du prendre un sac à dos en conséquence de la tente. Du coup 60L obligé et il ne reste plus beaucoup de places pour le reste. Mais on s’en sort plutôt pas mal depuis 5 mois.
    Je rêverai de n’avoir que 8kg d’affaires. Ce sera peut être pour plus tard 🙂

    • Cyn · 1 novembre, 2016

      Non, pas de tente. Je t’avoue qu’en étant à moto (à conduire minimum 5-6h par jour voire plus) et seule, je préfère dormir dans une auberge ou une guesthouse, peu importe le confort mais avec le minimum, plutôt que de me prendre la tête avec une tente (surtout que je me vois mal camper toute seule même si j’adore le camping) ! 🙂

  3. Adrien · 14 novembre, 2016

    Cool article, je prépare mon sac, et c’est exactement la lecture qu’il me fallait. J’ai pris un sac de 40L, et il est déjà plein, je suis en train de me séparer d’objets petit à petit 🙂
    Adrien a récemment publié : Le digital nomadisme : vivre et travailler autrement.My Profile

    • Cyn · 15 novembre, 2016

      Je suis ravie d’avoir pu t’aider pour ton sac Adrien ! 🙂
      Bien évidemment, je pense que c’est plus compliqué de voyager léger quand tu pars dans des endroits ou faire des activités qui nécessitent d’avoir du matériel… Autrement c’est carrément jouable oui !
      Tu pars où ?

Commenter

CommentLuv badge