twitterfacebookgoogletumblryoutuberss

Mes premiers pas en Inde

Mes premiers pas en Inde

Voilà presque deux semaines que je suis en Inde et j’ai volontairement attendu avant d’écrire mon premier article. D’abord parce que je passe plus de temps dehors que sur internet et aussi parce que je voulais attendre de m’être bien adaptée au pays (si on peut dire ça comme ça). Si je devais résumer mon départ de Paris à mon arrivée à Delhi en un seul mot, ce serait: wow.

Et vous savez quoi? Ce ne sont pas mes premiers pas en Inde qui ont été les plus difficiles mais mon départ de Paris. Je vais vous raconter tout ça! 😉

Au revoir Paris, namasté India

Les « au revoir » ont débuté à la maison et se sont poursuivis à l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle. J’avais le coeur serré toute la journée. Aucun signe d’enthousiasme ni d’excitation mais tout l’inverse. Je tentais de camoufler histoire de ne pas inquiéter mes proches mais j’étais anxieuse et je me demandais ce que j’étais en train de faire. Je m’apprêtais à partir en solo pour la première fois dans un pays tant redouté et diaboliser par les médias et mon entourage…

Merde…

Vue du hublot

 

Après avoir enregistré au comptoir Jet Airways, les derniers « au revoir » ont fait couler un paquet de larmes sur mon visage fatigué et inquiet… Bordel, c’était dur!

Dans le hall d’embarquement, j’étais là, seule, les yeux encore humides, perdue dans mes pensées qui ne cessaient de s’entrechoquer… Un petit coup de téléphone à ma Baby et les larmes ont encore coulé mais heureusement, cette baby, mon amie la plus chère, me connaît très bien et elle a trouvé les mots justes pour me rassurer. Elle savait que j’étais sur le point de réaliser mon rêve et qu’une fois dans l’avion, tout irait mieux. Elle avait raison. 🙂 Je culpabilisais presque de passer si vite des larmes au sourire mais j’y étais, en route vers la réalisation de mon rêve le plus cher: voyager en solo sans date de retour fixée.

L’arrivée à Delhi

Avant d’arriver à Delhi, j’ai fait une petite escale de 2h à Mumbai. Puis, me voilà à Delhi 2h encore après! Ma rencontre avec cette ville de 16 millions d’habitants (8 fois la population de Paris) a été très mouvementée mais croyez-le ou non, je n’ai pas été plus choquée que ça. Je m’attendais à une énorme claque mais en dehors de la circulation complètement dingue, je me suis tout de suite sentie à l’aise. Bon, ok, dans un taxi, ce n’est pas une référence mais même si j’ai retenu mon souffle tout le trajet en espérant ne pas avoir d’accident, j’étais vraiment heureuse d’être enfin arrivée! Parce que oui, la circulation là-bas c’est quelque chose… A côté, Naples et Bangkok, c’est du pipi de chat…

Finalement, je suis arrivée à mon auberge de jeunesse sans encombre. J’étais tellement heureuse et excitée que je souriais constamment et j’avais envie de sauter partout en hurlant de joie!!! 🙂 Et dire qu’une dizaine d’heures plus tôt j’avais un gros chagrin… Je ne pensais pas pouvoir vivre et ressentir autant d’émotions en moins d’une journée… Mon aventure avait commencé et j’étais enfin prête!

Les premières rencontres

Dès la première soirée, j’ai rencontré d’autres voyageurs (facile en auberge de jeunesse)! J’avais l’impression d’avoir 15 ans et d’être de retour en colo! 🙂 Evidemment, je fais toujours rapidement mon tri mais c’est une des premières choses que j’ai adoré en étant seule: choisir avec qui j’ai envie de passer du temps ou non et sans devoir me justifier.

Festival Holi à Delhi

 

Bref, le lendemain, j’ai fait un tour dans Old Delhi avec 3 américains rencontrés le matin même. Comme quoi, c’est véritablement une réalité d’être constamment accompagnée en voyageant seule! Aucun doute là dessus.

Je m’aperçois aussi que, tout naturellement, je ne cours pas après les gens pour garder contact. Si on se revoit, c’est cool, sinon, c’est la vie. Bien sûr, il y a des personnes avec lesquelles le contact est entretenu naturellement parce qu’on a partagé des choses chouettes ensemble ou parce que le courant passe particulièrement bien mais c’est vachement plus agréable d’être sur la même longueur d’ondes que quelqu’un plutôt que de vouloir forcer les choses! 😉

Old Delhi

J’ai a-do-ré Old Delhi!!! C’est dégueulasse, c’est le bordel, ça pue par endroits mais c’est le dépaysement total! Je ne vais pas vous décrire la ville, le Routard et Lonely Planet sont là pour ça mais c’est un chaos qui m’a plu. C’est très fatiguant, surtout avec la chaleur, la pollution et les klaxons incessants mais c’est une ville où je reviendrai avec plaisir.

La plupart des gens écourtent leur séjour à Delhi. J’ai prolongé le mien parce que je ne voulais pas me contenter de survoler cette ville (et pour d’autres raisons). Inconsciemment, j’ai pris le temps de m’y perdre toute seule et de tester mes capacités de négociation et de débrouillardise. Je dois dire que je me suis plutôt bien débrouillée! 🙂

Comme dans chaque pays, j’adore passer du temps dans les supermarchés pour découvrir les produits qu’ils vendent et comparer les prix avec des articles similaires à ceux de France!

Dès les débuts j’ai été agréablement surprise. En regardant le plan du métro, je ne savais pas vraiment quel arrêt choisir pour aller me balader (oui, je boude un peu le Lonely Planet). Un indien s’est approché et m’a gentiment proposé son aide. Il m’a indiqué quelques arrêts et j’ai choisi selon mes envies.

Bref, il était loin de vouloir me violer alors même si ce danger existe en Inde, il ne faut pas être parano! J’ai pris soin de m’habiller en respectant les coutumes locales (pantalon large, tunique achetée au marché pour 200 roupies/3 eur et un foulard autour du cou histoire de camoufler un peu la poitrine) car même si certaines indiennes s’habillent avec des vêtements moulants et/ou à la mode, elles sont dans leur pays mais moi je ne veux pas m’attirer des ennuis ni offenser les indiens.

Au total, j’ai passé 8 jours à Delhi et je ne me suis pas sentie en danger une seule seconde. Pour éviter de jouer avec le feu, je ne sortais pas seule la nuit tombée mais c’est tout. Vous seriez surpris de voir à quel point les indiens peuvent être très aimables et souriants. D’un autre côté, ils ont aussi cette fâcheuse habitude de donner des mauvaises informations/indications. Pourquoi? Je ne sais pas… Mais du coup, il ne faut pas être pressé pour visiter Delhi.

Un indien qui check le sabot de son cheval

Evidemment, à Delhi et comme dans un bon nombre de capitales, nombreux sont ceux qui ne veulent que votre argent mais ils ne sont pas violents pour autant. Après, c’est peut-être une question de chance mais mes sourires ont pratiquement tout le temps été retournés. Et dans le cas contraire, je me dis simplement que les gens peuvent être timides ou qu’ils n’ont tout simplement pas envie de sourire. 🙂

En somme, si tu es une fille et que tu comptes partir en Inde seule, crois-moi, ce n’est absolument pas aussi terrible que ce que les médias veulent faire croire. Pour ceux qui ont lu mon aventure dans le train Agra – Delhi, c’est un très bon exemple. Pour les autres, voici l’histoire de mon trajet en train absolument dingue.

Et sinon, j’apprends quelques mots d’hindi au fur et à mesure que je parcours ce pays. J’ai vécu des choses complètement folles qui, pour l’instant, sont écrites dans mon journal mais je vous en raconterai quelques unes ultérieurement.

Dans un autre article, je parlerai plus en détails de Delhi. A très vite! 🙂

Ecrit par Cyn

J'aime voyager, rencontrer des gens, admirer des paysages, découvrir des peuples, goûter la gastronomie locale, parler des langues étrangères. J'aime passer du temps sur internet, bloguer, écrire, tweeter, partager, apprendre, découvrir et échanger sur les réseaux sociaux. J'aime rire, à en pleurer, sourire, positiver, imaginer et aller toujours plus loin.

15 Commentaires

  1. Julien Maury · 16 mars, 2015

    C’est jamais aussi terrible qu’annoncé parce que les médias aiment les faits divers. On te sent respirer à nouveau 🙂

    T’as bien raison de t’adapter aux coutumes c’est la base je pense. Take care quand même et profite bien.

  2. Michael · 17 mars, 2015

    « choisir avec qui j’ai envie de passer du temps ou non et sans devoir me justifier »
    La joie du voyage en solo, cette phrase le résume bien !

    J’aime cet article sur tes premières expériences en Inde, tout à l’air de bien se passer pour toi. Perso j’ai jamais été attiré par ce pays, ça sera donc un plaisir de voir comment les choses évoluent et de lire tes aventures là-bas.

    Sais-tu combien de temps tu reste en Inde ?
    Michael a récemment publié : TLF 015 | Parcourir le monde et filmer ses expériencesMy Profile

    • Cyn · 17 mars, 2015

      Salut Michael,

      Merci d’être passé par ici! 🙂
      Je dois avouer que j’ai tellement de choses à dire, qu’il va falloir étaler tout ça sur plusieurs articles…
      Pour ma part, j’ai toujours rêvé de découvrir ce pays. Pourquoi? Pas de justification particulière, c’est comme ça. Cette fois, je reste dans le Nord mais il va sans dire que je reviendrai explorer le centre et le sud du pays une autre fois. C’est tellement vaste…

      Ça me fait bien plaisir que tu suives mes aventures, merci! 🙂

      Oui, je reste jusque début avril normalement, soit un peu plus d’un mois et ensuite je file au Népal et je continue mon voyage! 🙂

  3. Estelle · 6 mai, 2015

    Je trouve que l’Inde est un pays fascinant ! C’est vrai que les messages des médias et les clichés persistent mais rien de tel que partir là où le cœur nous mène ! Tu as raison quand tu dis de ne pas être parano sinon on ne profite pas du tout du séjour ! 😉
    Estelle a récemment publié : Voyage en Inde : les incontournablesMy Profile

    • Cyn · 25 mai, 2015

      Salut Estelle,
      100% d’accord avec toi! 🙂
      J’entends ce qu’on dit mais je trie ce que j’ai envie d’écouter.

  4. Julie de Tout Pour Partir · 21 mai, 2015

    Comme quoi, les médias qui choisissent bien leurs infos et toi tu deviens vite parano si tu ne lis que ce qu’ils disent sans recouper ailleurs. Rêvant moi aussi de visiter un jour ce pays, lire tes aventures me donne un regard nouveau pour appréhender la situation sur place. Etant aussi une femme qui va certainement aussi partir seule, je vais garder les articles que tu écriras pendant ton aventure de côté pour les conseils et pour les trucs à visiter, bien que j’ai déjà aussi un petit itinéraire en tête 🙂 En tout cas

  5. Sixtine @My Travel Project · 17 août, 2015

    « C’est dégueulasse, c’est le bordel, ça pue par endroits mais c’est le dépaysement total!  » C’est ça qui est génial avec le voyage, c’est que tout nous réjouit, alors qu’en France on aurai eu une réaction bien différente ! 🙂
    Sixtine @My Travel Project a récemment publié : Parle avec tes tripes: dis moi pourquoi tu voyages.My Profile

    • Cyn · 18 août, 2015

      Hmmm je ne dirais pas que tout nous réjouit. Ce n’est pas réjouissant de voir la pauvreté et la saleté qui mettent en péril la vie des gens… D’ailleurs, dans les cas où certaines choses sont réjouissantes ailleurs, elles peuvent aussi l’être en France! 😉

  6. Mme Puffin · 27 décembre, 2015

    Old delhi c’est beaucoup mieux que New Delhi, car c’est là qu’il y a tout le caractère de l’Inde par rapport à New Delhi qui a été créé à 100% par les anglais : la grande mosquée, les remparts, les marchés avec toutes les odeurs, les rickshaw traditionnel avec les gars qui courent (mdr quand j’y repense), les temples, les petites ruelles… Culturellement elle est largement au dessus de New Delhi

    Old Delhi est vraiment une ville indienne dans toute sa splendeur et sympas 🙂

    Tu y es toujours en Inde là?

    Mme Puffin de http://www.icelanded.com

  7. Ste3ven · 15 mai, 2018

    Cet article me rappelle des souvenirs! Tellement une expérience incroyable dès que tu y débarques

  8. Ste3ven · 20 juillet, 2018

    J’y vais dans exactemenr 2 mois, ça donne tellement le goût! Personnellement j’y vais 6 mois et je prévois en profiter à fond!

  9. Ste3ven · 16 août, 2018

    J’y vais bientôt! Ce sera tellemenr une folle aventure

Commenter

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.