twitterfacebookgoogletumblryoutuberss

Retour à la case départ

Retour à la case départ

Voilà maintenant 4 mois que j’ai quitté la Thaïlande et suis rentrée en France. Un peu dur de m’y retrouver au départ, ça faisait plus de 5 ans que je n’avais pas vécu ici et j’avoue m’être posé beaucoup de questions au départ … Impatiente, indécise, instable, douteuse MAIS positive.

Finalement, je dois dire que ce retour à la case départ m’a fait et continue de me faire du bien. Certes, voyager reste ma passion #1 mais pendant toutes ces années où je vadrouillais d’un endroit à un autre, il m’était difficile de passer du temps avec mes proches. Bien sûr, la vie que j’ai menée (et que je mène(rai)) est entièrement choisie et je ne regrette absolument rien, bien au contraire ! Si c’était à refaire, je referai tout de la même façon :-).

Le titre de mon article sonne plutôt pessimiste et pourtant, il faut le prendre du bon côté. Ce retour à la case départ n’est pas synonyme de « tout recommencer », non, c’est purement et simplement mon retour en France, d’où je viens, de là où tout à commencé et de là où tout va continuer. Par « tout » j’entends mon expatriation à Malte, mes vadrouilles en Asie, mon expatriation en Thaïlande et toutes les merveilleuses expériences qui en ont découlé et que je compte bien continuer à vivre.

Je ne vais pas revenir sur chacune d’elle car je pense avoir déjà bien développé tout ça dans mes articles précédents. Néanmoins, j’ai envie d’écrire cet article comme une sorte de bilan d’un chapitre qui m’ouvre la porte sur un nouveau. Je suis de nature à toujours positiver alors pour moi, une fin signifie toujours un début et c’est de ce dernier dont j’ai envie de parler aujourd’hui 🙂 !

Retour à la casa

Après 4 ans à Malte et 1 an en Asie, le retour en France fait mal mais il fait aussi du bien. Retrouver ma famille et mes amis, ça fait un bien fou, de même que pour la bouffe, le froid (je vous assure, ça fait du bien d’avoir froid quand on a passé son temps au chaud), et plein d’autres petites choses du quotidien. Des choses simples comme celles-ci.

Je ne vous cache pas qu’au début c’était un peu difficile pour plusieurs raisons mais puisque avec Carrefour je positive, je me laisse rarement envahir par des pensées néfastes alors je tâche de voir de nouvelles opportunités à explorer.

A l’origine, je pensais m’installer en région parisienne et même si j’y ai passé de très bons moments, je ne me vois absolument pas y vivre … C’est comme ça ! Finalement, je me trouve actuellement à Lyon et je vous avoue aujourd’hui que je suis amoureuse (j’en parlerai dans un prochain article 😉 ).

Le bonheur

Une autre vision des choses

Ce que je trouve aussi intéressant, c’est de revivre cette routine que j’ai déjà connu il y a 5 ans mais avec des yeux et des pensées complètement différents de maintenant. Des envies et des objectifs différents également.

J’arrive à me poser en tant que spectatrice de ma propre personne. « Spectatrice » au sens strict, et non pas « admiratrice ». C’est-à-dire que dans une situation donnée, je me surprends à réagir d’une façon complètement opposée à celle qui aurait pu être il y a quelques années. C’est normal vous me direz mais j’ai appris tellement de choses sur la vie et sur moi-même que d’en être consciente, ça m’émoustille (et je n’ai pas fini d’en apprendre !). Je ne suis pas en train de m’auto-congratuler mais c’est simplement une sensation agréable et nouvelle que j’ai envie de partager avec vous.

Bref, je pourrai en parler pendant des heures et des heures mais en résumé, mon retour me rend encore plus heureuse et fière de mon parcours jusqu’à présent. Pour certains, je n’ai peut-être pas fait grand chose, pour d’autres, c’est énorme mais quoi qu’il en soit, je sais qu’il me reste encore un paquet de choses à vivre, à découvrir et même si aujourd’hui je marche seule (JJG sort de mon corps), je me retrouve et je sais ce que JE veux et ce dont J’ai besoin pour être heureuse et épanouie 🙂 !

Un jour, mon amie Eleonore m’a dit : « tu sais, une table ne peut pas tenir quand il lui reste un pied sur quatre ». Aujourd’hui, j’ai récupéré quelques pieds manquants et je sais ce qu’il me faut pour avoir les quatre ;-).

PS : en ce moment je lis « L’art de la simplicité » de Dominique Loreau. Si vous connaissez ou avez l’intention de le lire, dites-moi ce que vous en pensez 🙂 !

Ecrit par Cyn

J'aime voyager, rencontrer des gens, admirer des paysages, découvrir des peuples, goûter la gastronomie locale, parler des langues étrangères. J'aime passer du temps sur internet, bloguer, écrire, tweeter, partager, apprendre, découvrir et échanger sur les réseaux sociaux. J'aime rire, à en pleurer, sourire, positiver, imaginer et aller toujours plus loin.

11 Commentaires

  1. Julien · 14 novembre, 2013

    Super article.
    En te lissant je me retrouve dans tes propos. Même si ton retour et incomparable au mieux (Uk pendant 3ans retour dans le sud de le France, avec aussi le gout du voyage 😉 ), j’ai le même sentiment. Je vois et je fait les choses différemment aussi, par rapport a ce qui se passer dans ma vie en France avant. J’avais un mauvais avis sur la France et je dois dire que je suis agréablement surpris moi aussi (ca fait 2 mois et demi que je suis rentrer).
    En tous cas c’est clair que les petits resto et le vin en France sont exceptionnel par rapport a l’Angleterre lol. Mais bon c’est dur de faire pire lol.
    J’espère que nos chemin se recroiseront un de ses quatre ;). La porte de notre maison (vers les gorges du Verdon) est grande ouverte si tu veut nous rentre visite. Avec grand plaisir. 😉

    Gros Bisous

    Julien et Nashila

    • Cyn · 14 novembre, 2013

      Merci Julien 🙂 !
      J’avais moi aussi un mauvais avis de la France et encore aujourd’hui, il y a des choses qui me déplaisent mais au final, c’est partout pareil. Tu as du bon et du moins bon où que tu sois.
      Merci beaucoup pour ton adorable message et l’invitation ! Si je passe dans le coin, je ne manquerai pas de venir vous faire un coucou 🙂 !
      De mon côté, je ne sais pas encore si je vais rester à Lyon ou si je vais encore atterrir ailleurs mais où que je sois, vous serez les bienvenus également.
      Bisous à vous 2.

      • Julien · 15 novembre, 2013

        Oui il y a aussi des choses qui me déplaise, mais comme tu dit c’est un peu partout pareil.
        Des avantages et des inconvénients il y en a partout. L’essentiel est de savoir qu’ailleurs il n’y a pas d’endroit parfait dans se monde, et qu’il faut avancer avec ce qu’on nous offre. Surtout qu’on a surement la chance d’être les plus heureux du monde (Argent,vie,beau pays, bonne bouffe etc… par rapport a certain qui vive de rien)

        Allez +++

        Et je l’ai pas dit sur le post précédent mais continue ton blog, il est super. J’y passe de temps en temps, mais je poste jamais. (Enfin a part maintenant, car le sujet est de circonstance. 😉 )

        Julien

  2. Haydée · 14 novembre, 2013

    5 ans c’est long ! Et tu peux être fière de ton parcours.
    Je viens de lire ton article de Paris à Malte : http://www.zetravelerz.com/2010/09/from-paris-to-malta/. Qu’as-tu fait làbas pendant 4 ans ?

    Ton histoire me fait penser à l’article que j’ai mis en Comment Luv, là où je pèse le pour et le contre.

    Penses-tu repartir ?
    Haydée a récemment publié : Pourquoi êtes-vous tant à désirer quitter la France ?My Profile

    • Cyn · 14 novembre, 2013

      C’est vrai qu’en y repensant, 5 ans c’est long mais c’est passé tellement vite !
      Merci beaucoup Haydée :-). J’espère continuer sur une lancée qui me comble autant (voire plus :-)) !

      Pendant les 4 ans à Malte, j’étais chef de projet dans une agence réceptive et j’organisais des congrès/séminaires/incentive pour des entreprises (tourisme d’affaires donc uniquement des groupes). Tout ça incluait la conception de programmes sur mesure, la négociation avec les clients et les fournisseurs, la logistique et la prise en charge de toutes les prestations qui vont avec (hébergements, transferts, dîners de gala, réunions, activités, etc.) et l’encadrement sur le terrain pour l’organisation complète des événements. Je m’occupais de plusieurs marchés puisque la clientèle était internationale.

      Difficile de te dire si je pense repartir. Tu sais, quand je suis partie à Malte, je comptais y rester 1 an et finalement j’ai prolongé … Pour l’instant je pense rester en France mais je suis ouverte à toute opportunité, que ce soit ici ou dans un autre pays alors on verra :-). J’irai là où je pourrai m’épanouir professionnellement et personnellement.

      Je me garde ton article sous le coude car je ne peux pas m’y plonger sérieusement maintenant mais je commenterai dès que je l’aurai lu.

      Merci pour ton commentaire et à l’occasion on pourra se faire un Skype pour discuter plus longuement :-).

  3. Haydée · 14 novembre, 2013

    Quand tu voudras pour l’article. De toute façon, tu dois faire partie de ceux qui n’ont pas besoin de le lire.
    Intéressant ton ancien poste. Pendant un instant, je me serai cru en entretien d’embauche avec moi qui te pose les questions ! 😉

    De toute façon, on repart toujours, non ? D’ici 2 ans, je te vois bien nous refaire un « je repars ! » (avec mon homme cette fois accessoirement…)

    Avec plaisir pour le skype. Je suis deg, je viens de voir que tu es de Lyon, et je devais y aller ce week end, mais c’est annulé ! Dommage je t’aurai bien fait un petit coucou.
    Haydée a récemment publié : Vue sur réseaux n°6 : Blogging – Voyage – VidéoMy Profile

    • Cyn · 15 novembre, 2013

      Hehe oui c’est vrai que je suis encore passionnée par mon ancien job alors j’ai tendance à m’étaler quand j’en parle … 🙂
      On repart toujours ? Oui, il est évident que je voyagerai encore c’est certain ! Dans 2 ans, ou 2 semaines ou autre, qui sait …
      Je ne suis pas de Lyon mais j’y suis en ce moment oui ! Trop dommage pour ce weekend !!! Fais-moi signe si tu y viens 🙂 !
      A très vite sur Skype !

  4. fabrice · 28 septembre, 2014

    Salut !
    Je suis tombé par hasard sur ton article. Une question, comment tu vas depuis la publication de l’article, tu es repartis ?
    fabrice a récemment publié : Apprendre une langue pour voyager en 10 min par jour !My Profile

    • Cyn · 29 septembre, 2014

      Salut Fabrice!
      Ça va très bien, merci. Je ne suis pas repartie en véritable vadrouille « sac à dos » mais je me fais des petits trips ici et là pour le moment.
      A suivre … 😉

  5. Monique · 12 mai, 2016

    On peut aussi sortir de sa zone de confort et découvrir de nouvelles choses à deux pas de chez soit !

    Il y a énormément à découvrir dans toutes les villes et régions de France.

    Et parfois l’aventure se trouve à nos cotés sans que l’on s’en rende compte.

    Merci pour votre article, je sais par expérience que les retours sont toujours difficile, mais il servent aussi à planifier de nouveaux voyages !

    • Cyn · 19 mai, 2016

      Complètement ! D’ailleurs, je suis parfaitement consciente que la France est un pays magnifique et même si j’ai déjà découvert pas mal de ses régions, je me garde l’idée d’un voyage 100% Français pour plus tard. J’écoute et je suis mes envies, tout simplement.
      Pour l’instant, ça me plaît aussi de découvrir des cultures complètement différentes et d’évoluer dans des environnements où je n’ai aucun repère. Cet article date de 2013 et depuis, beaucoup de choses se sont passées. Bien sûr qu’on peut sortir de sa zone de confort et découvrir de nouvelles choses au coin de sa rue, je ne dis pas le contraire ! 😉

Commenter

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.