twitterfacebookgoogletumblryoutuberss

Mon plus beau souvenir d’Indonésie : Solo

Mon plus beau souvenir d’Indonésie : Solo

On quitte Yogyakarta pour aller à Solo, toujours sur l’île de Java. On prend le train pour une petite heure de trajet. A l’arrivée, AUCUN touriste, le bonheur !!! (Je sais que j’insiste beaucoup là-dessus mais j’aime tellement mieux découvrir des endroits et rencontrer des locaux sans être au milieu de touristes)

On prend un taxi pour aller de la gare à notre hôtel (25 000Rp/2€), il fait une chaleur étouffante mais on est contents d’être à Solo et on se rend très vite compte que ce n’est pas du tout touristique.

A Solo, difficile de trouver un scooter à louer

Comme vous le savez, on adore louer un scooter partout où on va pour se promener et découvrir les environs selon nos envies. Le truc, c’est qu’à Solo, c’est impossible de trouver un loueur de scooter. On ne perd pas espoir et Sim parvient à avoir un contact.

En passant devant une école de coiffure, l’envie me prend d’y aller alors on entre et on en profite pour demander à l’une des coiffeuses d’être notre intermédiaire avec le « loueur » de scooter puisqu’il ne parle pas du tout anglais.

Au final, elle nous dit qu’un des amis du « loueur » en question nous contactera. Plus tard, on se dit que ça sent le plan foireux et qu’on aura pas de scooter à Solo. Pas grave, on aura essayé.

Finalement, dans la soirée, Sim reçoit un sms du contact des scooters lui disant qu’il est en bas de l’hôtel. Et là, surprise de taille : des jeunes indonésiens sont là, avec des Vespa des années 60-70 ! Ils proposent à Sim d’en choisir une sauf qu’il n’a jamais piloté ce genre d’engin avec un frein à pied et les vitesses à main hahaha !

Bref, une fois que Sim s’est mis d’accord avec eux, les jeunes proposent de venir le lendemain après-midi nous apporter la Vespa (car ils devaient bidouiller quelques trucs dessus pour la remettre au point).

Vespas – Nous 2 sur notre Vespa

Solo et ses environs authentiques

Le lendemain, on retrouve les jeunes indonésiens et ils nous proposent de nous faire visiter les environs. On accepte et on part pour une après-midi découverte de Solo, en Vespa et avec des locaux : le top du top !

Dans le groupe il y avait Cremi, Yohan et une dizaine d’autres aussi gentils les uns que les autres ! Ils possèdent tous une vespa et passent leur temps à bricoler dessus.

Ils nous emmènent au Mont Lawu (un volcan). Les chemins qu’on parcourt sur notre Vespa sont absolument sublimes et alternent entre rizières en terrasses verdoyantes et villages traditionnels.

L’après-midi s’éternise et on se retrouve en pleine montagne alors que la nuit se met à tomber. Cremi nous demande si on veut rentrer à notre hôtel ou si on veut passer la nuit avec eux à l’hôtel tous ensemble en montagne.

Pensée de fille qui me frappe : je n’ai pas d’affaires de rechange, hum, c’est un peu chiant ! Oh et puis tanpis, je pense que je ne vivrai pas ce genre d’expérience 2 fois dans ma vie ! Le seul truc, c’est que je portais un short et qu’en altitude, je peux vous garantir qu’il faisait un froid de canard !

Pause Kopi Susu (café au lait) – Pause Nasi Goreng (riz frit local) autour du feu

 

Bref, on était en excellente compagnie et on s’est posés au bord de la route, en montagne, au coin d’un feu, au pied d’une cabane/restaurant locale en mangeant des nasi goreng et en passant un excellent moment avec nos amis indonésiens.

Le temps passe, il faut maintenant aller voir où nous allons passer la nuit. Sur le chemin, on se retrouve avec un frein sur 2 … Autant vous dire que la nuit, en montagne, dans le froid et avec très peu de lumière, on avait vraiment peur que l’autre frein nous lâche aussi !

Une fois arrivés au village, Cremi et ses amis nous disent « prenez un hôtel et on se voit demain, nous on va dormir chez un copain ». Etrangement, on sentait que quelque chose sonnait faux dans le sens où ils avaient l’air de ne pas vouloir nous déranger …

Or, le but est de vivre pleinement notre aventure avec eux ! Du coup, on leur propose de se prendre un truc tous ensemble histoire de continuer à profiter du temps que nous avons. (Plus, ils nous ont avoué que pour certains d’entre eux, il leur arrive de dormir dehors …)

Ils nous trouvent une sorte de petite maison avec 2 chambres et un petit salon, suffisamment grande pour tous nous accueillir ! On se retrouve à 8 dans la maison, un peu les uns sur les autres mais on a tellement ri et passé une excellente soirée qu’on se sentait bien !!!

Le lendemain, c’est assez drôle parce que certains de la veille sont encore là tandis que d’autres ont disparus et de nouveaux sont apparus. Enfin, il est temps de prendre un petit déjeuner et une bonne douche avant de remonter sur nos Vespa pour continuer l’aventure.

Cremi et les autres nous emmènent voir une cascade (19 000Rp/1.55€) et des plantations de thé. C’était absolument MA-GIQUE ! Voir toutes ces plantations de thé à perte de vue et au coucher du soleil, c’était comme un rêve !

Plantations de thé
Être là, Sim et moi avec Cremi et son vespa gang, dans un cadre sublime, à échanger des rires ! J’en ai des frissons rien que d’y repenser !

Au passage, ne manquez surtout pas de goûter les pisang molen (de la banane enroulée dans une pâte sucrée, le tout plongé dans de l’huile à friture et saupoudré de sucre glace). C’est DE-LI-CIEUX !

Goûtez aussi une sorte de biscuit/nougat à base de cacahuètes. Je ne me souviens plus du nom mais vous en trouverez partout dans la région de Solo (ils sont bien meilleurs en montagne qu’en ville).

La fin de journée arrive et il est temps de rentrer. Après 2 heures de trajet, il faut se dire au revoir mais avec plein de magnifiques souvenirs en tête ! Gros pincement au coeur quand on les a quitté mais c’est véritablement la plus belle expérience humaine que j’ai vécu jusqu’à présent !

  • Transport : Yogyakarta/Solo, en train (1h), 10 000Rp/0.82€ par personne.
  • Hébergement : Lampion Hotel, 22€ la nuit avec petit-déjeuner.
Ecrit par Cyn

J'aime voyager, rencontrer des gens, admirer des paysages, découvrir des peuples, goûter la gastronomie locale, parler des langues étrangères. J'aime passer du temps sur internet, bloguer, écrire, tweeter, partager, apprendre, découvrir et échanger sur les réseaux sociaux. J'aime rire, à en pleurer, sourire, positiver, imaginer et aller toujours plus loin.

2 Commentaires

  1. les sites de plongée en asie · 18 novembre, 2012

    <3 je confirme c'était aussi ma plus belle expérience !!!

  2. Rent scooter solo · 18 novembre, 2012

    J'en ai d'ailleurs profité pour crée thevespagang.com pour leur trouvé du client et le site commence déjà à bien ranker ! Vu que 80% d'entre eux était au chômage voilà une belle manière de créer de l'emploie via l'internet !

Commenter

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.