twitterfacebookgoogletumblryoutuberss

Jakarta et Yogyakarta, premiers pas en Indonésie

Jakarta et Yogyakarta, premiers pas en Indonésie

Le 31 Août, nous avons quitté la Malaisie pour l’Indonésie et nous sommes arrivés à Jakarta, la capitale.

Petite note sur la compagnie aérienne Mandala Airlines (appartenant à Tiger Airways) : un vrai bonheur ! L’avion était neuf, propre et le personnel souriant et très agréable.

D’ailleurs, c’est la première fois que je vois un billet d’avion sous forme de ticket de caisse !

Jakarta et Yogyakarta, premières étapes indonésiennes

Jakarta et la circulation infernale

Avion Mandala Airlines et mon billet Kuala Lumpur/Jakarta

A l’aéroport, on prend un taxi. Oubliez le compteur, ils ne le mettent pas (ce qui est très courant ailleurs en Asie du Sud-Est).

On ne passe qu’une seule nuit à Jakarta mais on se prend quand même une petite claque à notre arrivée.

La circulation est un véritable bazar ! Les voitures et les deux roues surgissent de tous les côtés au rythme des klaxons assourdissants et des nuages de fumée des pots d’échappement. Ici, les règles de priorité n’existent pas. C’est à celui qui s’engagera le premier qui pourra passer !

On peut dire que notre arrivée à Jakarta était plutôt agitée.

Le lendemain, on va à la gare pour prendre nos billets à destination de Yogyakarta. Le vendeur nous indique que le train part à 17h30 donc en attendant, on se pose dans un café puisqu’on avait 3 heures d’avance.

Sur les coups de 17h00, on se décide à se rapprocher du quai, au cas où.

On présente notre ticket au contrôleur et il s’affole en nous disant « vite vite vite le train s’en va ! » alors on se met à courir pour tenter de le rattraper mais il part sous nos yeux.

En fait, notre cher vendeur n’a pas dû voir que le départ indiqué à 17h30 sur notre billet concernait une autre gare … Notre horaire de départ était donc 17h05 …

Bref, le contrôleur et ses collègues, vraiment sympas, nous ont fait monter dans un autre train sur la même ligne pour qu’on puisse rattraper celui qu’on venait de rater. Mission accomplie de justesse !

Yogyakarta, le temple de Borobudur et les environs

Après un trajet d’environ 8 heures en train, on arrive à Yogyakarta à 1h45 du matin, épuisés. Direction l’hôtel et objectif dodo.

Yogyakarta

Le lendemain, sur les recommandations d’un indonésien, on va voir le Ramayana Ballet (représentation tous les soirs de 20h00 à 21h30), un spectacle en plein air de danse traditionnelle indonésienne.

Vous pouvez, soit assister au spectacle (un peu plus de 13€ par personne), soit diner sur place puis assister au spectacle (un peu plus de 23.50€ par personne). Nous avons opté pour le spectacle uniquement.

Concernant la représentation, c’était vraiment joli et les acteurs portaient de beaux costumes. Par contre, c’est un peu trop long, mais je pense que c’est quand même à voir si vous allez à Yogya.

Le jour suivant, on est allés à Borobudur (prononcé Boroboudour) pour voir son fameux temple et ça valait le détour mais faites bien attention à ne pas vous faire arnaquer ! On s’est renseignés dans une agence qui nous a affirmé qu’on ne pouvait uniquement y aller en bus en passant par leurs services et en payant un forfait d’environ 80€ par personne ! Ne vous laissez pas convaincre et ne faites surtout pas ça !!!

Temple de Borobudur

Le prix nous semblait vraiment exorbitant et puis bon, on avait franchement pas envie de se retrouver dans un bus blindé de touristes avec une guide pour dicter nos faits et gestes.

Du coup, on a préféré louer un scooter (même si la circulation ne donne pas vraiment envie de se déplacer en deux roues) et s’y rendre par nos propres moyens. C’est complètement faisable (et surtout bien moins cher) !

Le prix d’entrée au temple de Borobudur est de 20USD par personne soit un peu plus de 15€. Sur place, on vous prêtera un sarong que vous devrez porter afin de couvrir vos jambes (c’est une sorte de paréo à nouer à hauteur des hanches).

Nous avons aussi exploré les alentours de Yogya, en scooter, sans but particulier mais plutôt pour profiter de la beauté des paysages, et la région est vraiment très très belle ! Rizières, montagnes, village traditionnels …

Environs de Yogyakarta
  • Transport : Kuala Lumpur/Jakarta, en avion (Mandala Airlines > Tiger Airways), 19h30/20h30, 64€ par personne + Jakarta/Yogyakarta, en train, 17h30/01h45, 350 000Rp (roupies indonésiennes)/29€ par personne (exécutive class, c’est le seul tarif qu’il restait).
  • Hébergement : Tune Hotel (Jakarta), 447 480Rp/37€ la nuit sans petit-déjeuner + Pop Hotel (Yogyakarta), 24€ la nuit avec collation matinale.
Ecrit par Cyn

J'aime voyager, rencontrer des gens, admirer des paysages, découvrir des peuples, goûter la gastronomie locale, parler des langues étrangères. J'aime passer du temps sur internet, bloguer, écrire, tweeter, partager, apprendre, découvrir et échanger sur les réseaux sociaux. J'aime rire, à en pleurer, sourire, positiver, imaginer et aller toujours plus loin.

3 Commentaires

  1. rent motorbike surakarta · 18 novembre, 2012

    Louer un scooter est très pratique pour visiter borobudur et ses alentours, les rizières sont vraiment sublime et les petits villages aux alentours plein de charme ! La ville a beau être ultra touristique les alentours ne le sont pas.

  2. margaux · 8 août, 2013

    Hello,

    Je pars à Java dans quelques semaines.

    J’ai une petite question : faut-il un permis international pour conduire à Java ?

    Merci pour toutes tes info 🙂

    • Cynthia Castelletti · 8 août, 2013

      Salut Margaux,
      Pour être honnête, il en fallait un à Bali alors par précaution, je te conseillerai d’en avoir un pour Java aussi.
      Mieux vaut l’avoir, on ne sait jamais et puis il est gratuit et valable 3 ans donc ça t’évitera bien des casses-têtes en cas de contrôle 😉 !
      Profite à fond là-bas, moi j’ai adoré !

Commenter

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.