twitterfacebooktumblryoutuberss

Faut-il se créer un compte Google + ?

Faut-il se créer un compte Google + ?

Ce matin, je lisais un article de Frédéric Pereira sur le blog presse-citron qui, en 5 points, démontre pourquoi il ne faut pas se créer de profil sur Google +. 10 jours plus tôt, il publiait une argumentation favorable à la création d’un compte GG+. Cela nous donne donc matière à comparer et nous faire notre avis.

En réalité, je n’ai pas grand chose à ajouter aux arguments développés dans ces 2 articles mais j’ai envie de réagir.

J’ai déjà évoqué quelques pensées à propos de GG dans cet article alors je vais tenter de ne pas me répéter.

Certes, il faut avant tout distinguer le professionnel, le geek et l’utilisateur lambda, c’est une évidence, mais il existe également des points qui nous concernent tous, quel que soit notre profil. Toutefois, avant de valoriser ou dévaloriser GG+ plus que les autres réseaux sociaux, j’aimerai reprendre ce qu’a dit Noel Nguessan @arobasenet à propos des 2 billets publiés par F. Pereira : « les arguments avancés dans ces articles sont légitimes et inhérents à tous les réseaux sociaux ! » et je partage cet avis. (Non, je n’ai pas été payée pour défendre GG et ce n’est pas l’objectif de cet article mais plutôt mon avis général sur la question).

Créer un compte Google + : pourquoi non ?

Si je reprends les 5 points cités contre la création d’un profil Google +, voilà ce que j’aimerai dire :

  • Pouvoir gérer plusieurs réseaux sociaux n’est pas simple et d’ailleurs, le community manager est l’homme de la situation. J’en profite pour vous inviter à lire cet article de Stéphane Favereaux qui défend bien le métier de CM et remet les pendules à l’heure quant à la réputation de ce métier trop souvent sous-estimé.
  • Ne pas avoir le choix et devoir se connecter pour commenter quelque chose avec nos vraies coordonnées, c’est, selon moi, à la fois frustrant et compréhensible. Frustrant parce qu’effectivement ce n’est jamais agréable d’être forcé d’afficher trop d’infos sur notre personne mais au fond, c’est également compréhensible dans le sens où c’est aussi un bon moyen de dissuader tous les « anonymes » qui balancent des commentaires parfois douteux à tout va et polluent le web.
  • La vente et la monétisation de nos données, pas de doute, ça ne me fait pas rêver mais comme le souligne Frédéric, la société nous met au parfum alors nous sommes libres d’accepter ces conditions, ou pas.
  • Concernant l’anonymat, j’en parlerai plus en détails plus bas mais je maintiens que si l’on veut être actif sur la toile, pourquoi vouloir se cacher ? C’est un vaste débat et, bien entendu, lorsqu’il s’agit de politique, c’est encore plus pointu mais je ne souhaite pas m’aventurer sur ce terrain.
  • Les réseaux sociaux sont dangereux pour notre santé, c’est vrai et c’est un risque à prendre ou à laisser. Puisque nous sommes tous des êtres humains, il n’est pas toujours évident de faire un tri radical dans notre activité sur la toile bien que cela soit de rigueur. Alors, nous n’avons vraiment aucun pouvoir sur le contrôle de nos données une fois qu’elles sont en ligne mais nous avons le choix AVANT de les publier.

Pour aller plus loin

Très honnêtement, je ne vois pas bien ce que GG+ peut apporter à un utilisateur lambda qui n’a clairement pas l’objectif d’augmenter sa visibilité sur internet mais bien tout l’inverse. Oui bon ok il pourra faire mumuse avec Hangout mais à part ça ? Encore faut-il qu’il ait pensé à remplacer son adresse email wanadoo en gmail et ce n’est pas gagné d’avance … Cet usager pourra très facilement se contenter de Skype et Facebook couplés à ses emails et son téléphone pour rester en contact avec ses proches (ce qui est clairement son objectif principal avec ces outils).

En somme, je ne suis pas convaincue que M ou Mme Lambda trouve une quelconque valeur ajoutée à l’utilisation de G+ ni même aux autres réseaux sociaux.

Par ailleurs, il y a les pro-GG et les anti-GG. Bien entendu, le désir d’être visible sur la toile et d’affirmer son e-réputation semble leur être commun. Maintenant, il y a ceux qui se méfient quant à la publication et à la gestion d’informations « privées » or je pense qu’à partir du moment où l’on est présent sur la toile, la notion d’anonymat me semble être délicate. J’ai volontairement employé des guillemets pour la privatisation des infos parce que si l’anonymat est le critère le plus important pour un utilisateur, alors il n’a aucun intérêt à utiliser quelque réseau social que ce soit, y compris Google +.

Je comprends ceux qui ne sont pas fervents de l’univers GG et de toutes ses synchronisations de données qui peuvent donner le tournis mais je comprends aussi ceux qui y trouvent plus d’avantages que d’inconvénients et je suis plutôt de cette dernière catégorie (en tout cas pour l’instant). Le maître mot à retenir, toujours selon mon humble avis, est la prudence. Les informations que vous postez sur la toile sont celles que vous décidez de partager avec autrui. Si vous souhaitez garder une partie de vos données à l’abri, c’est à VOUS d’être prudent, de faire le tri et de réfléchir avant de poster quelque chose qui puisse vous porter préjudice ou encore de vous inscrire sur un RS.

En conclusion, je dirai que Google + n’est pas mieux et n’est pas non plus pire qu’un autre réseau social. Tout dépend de l’utilisation qui en est faite et des intérêts visés.

Ecrit par Cyn

J'aime voyager, rencontrer des gens, admirer des paysages, découvrir des peuples, goûter la gastronomie locale, parler des langues étrangères. J'aime passer du temps sur internet, bloguer, écrire, tweeter, partager, apprendre, découvrir et échanger sur les réseaux sociaux. J'aime rire, à en pleurer, sourire, positiver, imaginer et aller toujours plus loin.

12 Commentaires

  1. Jérémie Conde · 21 novembre, 2013

    C’est intéressant comme article, mais que fait-on si on est possesseur d’un terminal Android? En fait, je trouve ces discutions assez stériles, car l’essentiel, quoiqu’on fasse sur la toile, c’est de faire attention à ce qu’on diffuse. Il faut contrôler ses informations et savoir exactement ce qu’on partage. C’est sur ça qu’il faut travailler à mon sens.

    Après, hélas, tous les services connectés en profitent pour récupérer le maximum d’infos sur ses utilisateurs. Là-encore, j’insiste, je n’ai pas à partager sur les réseaux sociaux les détails de ma vie privée. Internet est un espace public, il faut l’accepter.

    En fait le gros problème avec Google (Apple, Microsoft, Facebook, etc.), c’est qu’on leur donne accès à toutes nos données quand bien même nous sommes au courant. Ces services vont très loin dans leur récupération. Je ne serai pas étonné que mes textos soient lus par Google ou Apple d’une façon ou d’une autre (les opérateurs y ont bien accès). D’ailleurs, j’essaierai de me renseigner sur ce point!

    • Cyn · 21 novembre, 2013

      Merci pour ton commentaire Jérémie.
      Comme tu le précises, il faut faire attention à ce qu’on diffuse et je l’ai également bien précisé (il faut être prudent).
      Effectivement, tout est lié et bien qu’on ait une part de contrôle de nos informations, nous ne maîtrisons pas le fait que les services que tu cites (entre autres) peuvent donc se les communiquer entre eux.
      D’ailleurs, c’est intéressant que tu parles des opérateurs téléphoniques car oui, eux aussi ont accès à nos informations personnelles !

  2. Cédric · 22 novembre, 2013

    Objectivement, si tu es SEO, tu n’as pas le choix. Tu dois avoir un compte Google+, ne serait-ce que pour en comprendre le fonctionnement et tirer partie des bénéfices qu’il permet d’obtenir (l’authorship par exemple). Un petit article intéressant à lire également suite à la dernière vidéo de Moz : http://www.markentive.fr/blog/lincroyable-influence-quexerce-google-sur-les-pages-de-resultats.

    Après, pour le commun des mortels, je pense qu’il y a quand même un intérêt. Même si Google+ n’est pas hyper novateur et reste basé sur un concept très proche de Facebook (contrairement à Twitter, Vine ou Snapchat par exemple), certaines fonctionnalités sont quand même mieux pensées que sur Facebook et notamment la notion de cercle qui permet bien mieux de contrôler qui voit quelle info. Et là je rejoins ce qui disait Jérémie un peu plus haut : les réseaux sociaux ne sont que des outils, il suffit simplement de savoir les utiliser correctement.

    • Cyn · 22 novembre, 2013

      Merci pour ton commentaire Cédric ainsi que la reco de l’article que je viens de lire. Pour le coup, tu peux certes en tirer des bénéfices mais je pense qu’il faut aussi rester prudent car comme le dit Rand Fishkin, il faut faire attention à ne pas trop abuser des +1/posts/partages. Tu me diras, c’est valable pour tous les RS ! Il faut trouver le juste milieu et donc, comme Jérémie et toi l’avez souligné : savoir utiliser les RS correctement, c’est bien ça la clé !

  3. Chris · 22 novembre, 2013

    Merci pour l article et pour avoir mentionné notre blog pour votre réflexion sur google+ Encore une fois, le géant américain décide des pages que nous devons lire et des autres qui seront sur la deuxieme page… Nous n’avons surement pas fini d’entendre parler de g+….

  4. romain voyage · 23 novembre, 2013

    Je suis d’accord pour avoir un compte +1 cela est utile si vous êtes invité SEO i. merci pour le partage de cet article.

  5. gollumelite · 28 novembre, 2013

    Super Miss, avec toi on est déjà en 2014, dans l’avenir du SEO!

  6. nico · 2 janvier, 2014

    Je suis l’avis de Cedric. Créer un compte G+ permet entre autres de pouvoir faire apparaître sa miniature photo Google+ dans les résultats de recherche et de bénéficier d’une hausse de son taux de clics, ça serait bête de s’en priver…

    Après j’avoue que dans le fond et pour un utilisateur lambda, je ne suis pas sûr que ça apporte grand chose de novateur…

    Donc c’est utile et intéressant pour les référenceurs, pour les gérants de site et à la limite pour les internautes expérimentés..

  7. Laurent Bourrelly · 12 février, 2014

    Tu m’invites, alors me voilà !
    En plus, c’est un gros marronnier que tu traites dans ce billet.
    Mon commentaire serait plus long que ton billet si je devais déballer tout ce que je pense de G+, mais tu fais assez justement le juge de paix.
    En gros, t’es SEO et c’est une bidouille utile; si t’es le reste du monde ça ne vaut pas tripette et surtout Google veut te le forcer dans le fond du gosier comme le maïs pour un canard gras.
    J’adore demander autour de moi « c’est quoi Google +? ». Il faut que je note les réponses et que j’en fasse un billet car c’est absolument délicieux. Cela serait même un héritage digne des plus belles heures du mouvement Dada.
    Laurent Bourrelly a récemment publié : Tournoi de poker gratuit en ligne spécial SEOMy Profile

    • Cyn · 12 février, 2014

      Merci d’avoir accepté mon invitation, d’avoir pris le temps de lire et, en plus, de commenter !
      Et pour couronner le tout, j’ai ri 😀 !
      Hâte de voir ce que donnera votre billet!
      Autrement, l’invitation est valable à durée indéterminée, repassez quand vous voulez.

  8. jean · 3 mars, 2014

    Maintenant si on veut utiliser youtube ou android, on a pas vraiment le choix …

Commenter

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.