twitterfacebooktumblryoutuberss

Google le grand méchant loup ?

Google le grand méchant loup ?

Bon bon bon, allez, un petit gou-de-gueule, mais vraiment tout petit hein car je pense que Google n’est pas un loup si méchant que ça.

Pas plus tard qu’aujourd’hui, je lisais un article à propos de l’Authorship. Selon moi, je trouve dommage qu’on puisse y voir un peu d’avantages contre beaucoup d’inconvénients. Bien évidemment, tout le monde a le droit de penser ce qu’il veut et je ne jugerai pas la pensée de Sylvain Fouillaud (que je ne connais d’ailleurs pas du tout soit dit en passant).

En fait, comme j’aime bien donner mon avis et partager avec vous, je vais me contenter de dire ce que je pense (oui, j’adore dire ce que je pense) et merci quand même à toi Sylvain puisque tu m’as donné de l’inspiration pour cet article (comme quoi, il y a toujours du bon à prendre, partout 😉 #positiveattitude) !

Google on l’aime ou on le quitte

En fait je ne sais pas trop si ce h2 va coller avec la suite mais comme c’est venu spontanément, je l’ai laissé parce qu’il me plaisait bien …

Bref, j’ai envie de prendre l’exemple d’un job. Tu détestes ton job, tu n’y vois que des contraintes et du négatif, alors comme chaque problème a une solution, pourquoi ne pas en trouver ?!

  • Petit 1 : tu quittes ton job et tu vas voir ailleurs.
  • Petit 2 : tu relativises et tu penses positivement en te focalisant sur les tâches qui te plaisent.
  • Petit 3 : j’en ai pas mais il me fallait un 3e petit …

En résumé et pour en revenir à l’Authorship, si tu as tant peur des retombées pouvant être engendrées suite à l’association de ton site à la photo de ton faciès sur Google +, c’est que tu n’as pas les mains ni la conscience très propres (je me trompe ?). Dans le cas inverse, si tu n’as rien à te reprocher et que tu exerces dans les règles de l’art, alors pourquoi cracher sur un petit coup de boost pour ta visibilité ?

gg +

Je pense qu’à partir du moment où la recherche de l’anonymat et la peur de se faire « chopper » par GG sont des craintes, c’est qu’il faut peut-être revoir vos méthodes, non ? D’ailleurs, si vous n’êtes pas encore au courant, sachez que même sans l’authorship, si gégé ou n’importe qui veut vous trouver sur le web, il y arrivera (oh put*** je sens que je vais me faire taper sur les doigts mais pas grave, même pas peur !).

Ce que j’en pense

Très honnêtement, je suis dans le SEO depuis environ 1 an alors oui, la route est encore longue pour aiguiser mes connaissances et mon savoir faire.

Concernant l’authorship, je pense très sincèrement (encore une fois) qu’il y a véritablement du positif dedans pour être plus visible sur gou-gueule. J’ajoute également qu’à partir du moment où on ne se fait pas des liens dégueux et spamys vers son propore site, il est inutile d’avoir peur non ?

C’est comme dans la vie, quand on se comporte bien avec soi et avec autrui, alors on s’attire du bien. J’imagine que c’est pareil en référencement : si on fait du travail propre avec son site, alors il ne sera que valorisé (normalement …) !

Bon, et vous, z’en pensez quoi de l’authorship ?

Ecrit par Cyn

J'aime voyager, rencontrer des gens, admirer des paysages, découvrir des peuples, goûter la gastronomie locale, parler des langues étrangères. J'aime passer du temps sur internet, bloguer, écrire, tweeter, partager, apprendre, découvrir et échanger sur les réseaux sociaux. J'aime rire, à en pleurer, sourire, positiver, imaginer et aller toujours plus loin.

8 Commentaires

  1. Yann · 24 juillet, 2013

    Hello Cynthia,

    C’est un billet intéressant parce qu’il permet de débattre, et ça tombe bien j’ai beaucoup à dire sur le sujet. J’ai lu l’article de Sylvain (je pense que tu fais référence à celui-ci : http://noviseo.fr/2013/07/lauthorship-est-il-une-arme-a-double-tranchant/ ?).

    Se baser sur le raisonnement « Vous n’avez rien à vous reprocher, bon et alors, où est le problème ? » est amha un peu simpliste.

    1/ Tout d’abord, ne pas lister tous ses sites en un seul et même endroit n’est pas qu’un choix fait à l’encontre de Google.
    Je trouve que je me fait déjà suffisamment pister comme ça pour aller faciliter la tâche à des SEO qui vont faire du spamco de bourrin après moi et attirer le gros de la troupe qui va griller des spots clean.

    2/ J’ai commencé le SEO avec une règle très simple des premiers livres d’Olivier Andrieu : à chaque thématique sa page. On mélange pas les choux et les carottes. Du coup c’est naturel pour moi de ne pas tout mélanger.

    3/ Enfin c’est une question d’intégrité. J’ai rédigé de nombreux billets qui dénoncent l’hégémonie de Google et son marketing de la peur. Je me vois mal inciter tout le monde à encercler mon profil G+, ça serait cracher dans la soupe non ?

    (Je précise que j’ai bien des profils G+, mais sur lesquels je ne travaille pas)

    Je suis convaincu que la mainmise d’une seule société (ici c’est Google, ça pourrait en être une autre ça serait pareil) sur un secteur est néfaste (la fameuse dépendance). Et j’ai toujours prôné l’ouverture aux alternatives : certains de mes blogs référencent les sites qui utilisent la technologie de recherche Exalead par exemple, et depuis le lancement de Qwant je me fais l’écho de tout ce qui sort de chez eux.

    Voilà quelques points. Chacun son positionnement, je ne juge pas ceux qui placent G+ au centre de leur stratégie de visibilité. Je pense que c’est indéniable que ça apporte, comme tu dis, un coup de boost.

    Mais ça me ferait mal d’alimenter et de faire la promo d’un empire que je ne cautionne pas, d’autant plus que nous les SEO nous sommes les mieux placés pour voir les incohérences du discours de Matt et l’étau qui se resserre autour du search.

    • Cynthia Castelletti · 24 juillet, 2013

      Salut Yann,

      Tout d’abord, merci infiniment pour ton commentaire, constructif et vraiment intéressant.
      Il va sans dire que mon article est plutôt « léger » puisqu’effectivement, j’aborde le thème avec légèreté et sans prise de tête. Je n’ai pas autant argumenté que toi pour exprimer mon avis mais heureusement, il y a les commentaires et je suis ravie de pouvoir réagir à ton message.

      Effectivement, se limiter à dire que tout va bien si on fait du propre, ça peut paraître simpliste. Maintenant, je pense quand même que c’est vrai et que même si finalement les objectifs des SEO sont les mêmes, les méthodes pour y arriver varient (bien qu’il n’y en ai pas non plus des tonnes). En tous cas, je maintiens que si on respecte les règles, pourquoi ça ne fonctionnerait pas ?

      1/ Tu as raison et justement pour la première (et non négligeable) raison qu’il n’est jamais prudent de tout avoir au même endroit en cas de pépin.

      2/ ça rejoint le 1/ dans la mesure où c’est important de ne pas tout mettre ensemble.

      3/ C’est un point très intéressant et d’ailleurs, je partage ton avis (même si dans mon article ici présent je brosse Google dans le sens du poil) mais soyons honnêtes, la majorité des utilisateurs utilise Google qui, en SEO, représente ce que Coca-Cola est en soda (hmmm peut-être pas très clair mon exemple mais il est tard et je n’ai plus trop les yeux en face des trous…). Bref, hégémonie ou pas, bah oui, GG s’est imposé, c’est comme ça et je ne dis pas que c’est bien mais bon, tout peut arriver et un jour ce sera peut-être Qwant (ou un autre) qui prendra sa place (ou pas) …

      J’approuve et j’admire ta volonté de vouloir mettre Google de côté mais es-tu vraiment dans le SEO ? Du moins, est-ce ton moyen d’avoir des revenus ? Parce que si tu y arrives en te positionnant sur Qwant, chapeau bas. Sinon, comment fais-tu ?

      J’ajoute même que ça m’intéresserait aussi de voir ce qu’il se passe ailleurs que chez GG.
      Maintenant, on sait tous que le monopole de ce dernier n’est plus à développer alors au fond, si on reste dans l’optique de référencement, il faudrait alors que TOUT LE MONDE se redirige vers d’autres moteurs, mais dans le cas contraire, ne serait-ce pas une peine perdue ?
      Même si je salue le fait que tu veuilles t’ouvrir à des alternatives, le pari est quand même de taille et encore une fois, si tu es « seul contre tous », il te faudrait peut-être quelques alliés pour renverser la tendance non ? Ce serait intéressant à développer si tu es tant anti-google.

      Une question : puisque tu es dans le SEO, parviens-tu à gagner ta croûte en excluant complètement Google de ton activité ?

  2. Yann · 25 juillet, 2013

    Re,

    Je te cite : « En tous cas, je maintiens que si on respecte les règles, pourquoi ça ne fonctionnerait pas ? »

    Certes. Le problème étant que ces règles changent, de façon unilatérale. Elles changent sans préavis, n’importe quand, et ne se limitent pas aux Guidelines Google. Lorsque Google Hotel Finder est apparu par exemple, c’est une énorme façon de changer les règles. Ça ne change rien au SEO de façon directe, mais ça bouleverse le Search puisque les Serps en sont affectées. Donc, ça modifie le paysage du référencement.

    Pour résumer mon point de vue :

    > Moins de résultats naturels dans les Serps
    > Des résultats toujours aussi changeants et incohérents, je ne vois pas d’amélioration de qualité après tous les filtres ou modifs de l’algo.
    > Et en plus, il faudrait que je crée du contenu gratuit sur Google+, pour Google, en entrainant si possible mes amis et connaissances ?

    PS : je n’exclue absolument pas Google de mon activité. Ce que j’essaie de faire, c’est d’expliquer à mes clients que Google n’est pas le web. Que le web était là avant Google, et qu’il lui survivra. Je souhaite les faire réfléchir sur la notion de dépendance, de juge et partie, tout ça… C’est mon devoir de les informer qu’il existe autre chose qu’Analytics par exemple (Piwik au hasard).

    Chacun voit le libre-arbitre et la liberté à sa façon 😉

    • Cynthia Castelletti · 25 juillet, 2013

      Oui les règles changent mais c’est comme ça et malgré tout, certains se débrouillent plutôt bien, voire très bien ! Forcément, je ne cache pas que ça peut être pénible parfois mais au fond, si tu fais quelque chose que tu aimes, alors autant de changements sont aussi prétextes à des nouveautés et donc à de nouvelles façons de voir et de créer les choses, ce qui n’est pas uniquement négatif :-).

  3. Sylvain · 26 juillet, 2013

    Hello Cynthia !

    Tout d’abord je suis ravi que mon article t’ait fait réagir (bien qu’un petit lien pour que tes lecteurs voient la source et une mention sur Twitter pour me tenir au jus auraient été top 🙂 )

    J’ai pu remarquer dans les commentaires que l’article avait globalement était compris de travers (j’en déduis donc que je l’ai rédigé de travers), je ne dis pas que l’Authorship c’est mal, et je ne suis pas non plus particulièrement parano quant à son utilisation.

    Le truc c’est que j’ai pu voir beaucoup de SEO réclamer la paternité de chacun de leur guestpost (ce qui signifie donc un lien vers leur site, dont ils ont également la paternité) et c’est ici que le bât blesse.

    Réclamer la paternité d’articles que l’on fait un peu partout, pas de soucis tant qu’on ne fait pas à chaque fois un lien vers notre site et qu’on a plusieurs articles sur chaque site. Réclamer la paternité d’articles où on fait toujours un lien vers notre site et où on a rédigé un seul article sur chaque site, ce n’est pas la même chose ; et à cet instant là on indique clairement à Google qu’on fait du linkbuilding alors qu’on peut lui laisser le doute si on n’est pas considéré comme auteur G+.

    Et même si les articles sont de qualité, Google n’aime pas ça. Ce n’est pas une histoire de faire des liens dégueux ou des liens spammy, c’est une histoire de faire des liens, c’est tout. Il n’y a pas si longtemps ce que je viens de dire aurait pu être très simple à contredire puisque dans ses guidelines, Google indiquait « construisez des liens de qualité » ; aujourd’hui il n’indique plus ça 😉

    Une autre chose concerne les autres SEO : j’essaye de ne pas montrer mon boulot. Alors oui, bien sûr, ils pourront presque toujours savoir où je place mes liens, mais si je peux leur faire perdre une demi-journée de travail à chercher mes spots, c’est déjà ça de gagné.

    De mon côté, je n’ai rien à me reprocher, et lorsque je fais de la qualité moindre (parce que les circonstances y obligent) ou quand je prends des risques, je le fais en connaissance de cause 😉

    Bien sûr, je n’imagine pas avoir la vérité absolue sur ce sujet (sur aucun d’ailleurs), mais à l’heure où beaucoup de référenceurs ne voient pas plus loin que le bout de leur nez (je sais, c’est méchant, malhonnête, mais pourtant bel et bien vrai), je me dis qu’il peut être utile de montrer également le « dark side of the Goog » 🙂
    Sylvain a récemment publié : Perte de trafic : d’où vient-elle ?My Profile

    • Cynthia Castelletti · 26 juillet, 2013

      Salut Sylvain,
      Merci infiniment pour ton commentaire et pardonne-moi d’avoir effectivement réagi sans t’avoir tenu au courant ! :-/
      Du coup, ton commentaire est un complément très intéressant à ton article et je comprends mieux ton point de vue que je partage également (la prochaine fois essaye de ne pas écrire ton article de travers :-p je plsaiante!).
      J’apprécie ta façon d’argumenter et il est vrai que pas mal de référenceurs se prennent un peu trop pour les « meilleurs » (ce qui m’énerve au plus haut point surtout que, même si j’ai encore du boulot et des choses à apprendre, je pense qu’il est important de ne pas vouloir péter plus haut que son c***) !
      Merci encore Sylvain et j’espère qu’on aura d’autres occasions de partager nos points de vue 🙂 !

  4. Ben · 8 août, 2013

    Ça m’étonne que cet article n’ait pas fait réagir plus de monde, notamment dans le SEO, puisqu’il débouche sur un débat très intéressant. Comme bien souvent avec Google, il faut en prendre et en laisser. On ne peut pas lui en vouloir car s’il changeait sa façon de faire, ce ne serait plus vraiment Google ! Maintenant, pour celles et ceux qui voient des inconvénients dans l’Authorship, il existe toujours des moyens de les contourner pour ne tirer partie que de ses avantages…
    Ben a récemment publié : allobébé : tout l’univers de bébé au meilleur prix !My Profile

Commenter

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.