twitterfacebooktumblryoutuberss

Saint-Pétersbourg, Pétrograd, Léningrad

Saint-Pétersbourg, Pétrograd, Léningrad

Pour ceux qui me suivent sur ZetravelerZ.com (bien que je n’aie pas tant publié ces dernières semaines), vous savez certainement que je suis allée en Russie

Rapidement, quelques mots sur le contexte de ce voyage : un incentive (voyage de récompense) de 4 jours (2 jours réellement) du 9 au 12 décembre offert par les hôtels Corinthia de Malte ainsi que par l’entreprise dans laquelle je travaille (une agence réceptive à Malte).

Vous allez comprendre rapidement pourquoi il ne s’agissait que de 2 jours (ce qui était suffisant pour un voyage d’entreprise mais bien trop peu pour découvrir une ville si magnifique).

Mon escapade à Saint-Pétersbourg

Jour 1 – Vendredi 9

12h55, vol à destination de St Pétersbourg via Francfort.

23h35, arrivée à St Pétersbourg.

J’ai quitté Malte en pleine journée, il faisait autour de 22 degrés. Je suis arrivée en Russie, de nuit et la température était négative … Imaginez le choc thermique … Bref, je descends de l’avion et me dirige vers la zone de contrôle. Je fais la queue avec mon passeport et mon visa en mains. J’arrive au comptoir et soudain, le contrôleur me regarde étrangement pour finalement me refuser l’entrée. Alors là, je ne vous explique même pas comment j’ai eu peur …

  1. J’ai mon passeport
  2. J’ai mon visa
  3. Mes collègues sont tous passés sauf moi
  4. Pourquoi ?

Le contrôleur m’informe que je dois remplir l’ ‘’immigration card’’ (qui apparemment avait été distribuée à bord de l’avion mais que je n’ai pas eu, allez savoir pourquoi). Alors, je m’exécute et commence à remplir ce fameux formulaire à l’écart pour ne pas bloquer les autres passagers lorsque chacun des comptoirs ferme un à un …

Je vois les gens passer de l’autre côté obscur de la force en essayant de remplir ce fichu formulaire au plus vite et sans rature (sinon il me sera refusé) et lá, tous les comptoirs sont fermés !

Je me dis : ‘’merde, non seulement je suis en Russie, je ne parle pas russe, ils parlent timidement l’anglais et en plus ils sont loin d’être aimables’’ …

Et là, un gentil contrôleur (oui oui, j’ai rencontré des Russes très gentils même si la plupart sont très froids, il y a des exceptions, comme partout) me fait bien comprendre qu’il n’y a pas de problème et qu’une fois le formulaire rempli, je pourrai aller récupérer mon bagage. OUF ! Un comptoir ouvre juste pour moi et je peux enfin rejoindre mes collègues.

Une fois le nez dehors, je redécouvert ce qu’était l’hiver, le vrai ! Il faisait froid + 3h de décalage horaire ca fait un peu mal …

Transfert jusqu’au Corinthia Hotel St. Petersburg (je vous laisse aller fouiner sur internet pour voir à quoi l’hôtel ressemble ; il est vraiment magnifique).

Corinthia St Petersbourg en Russie

Une fois arrivée à l’hôtel, je me dis ‘’ah, enfin le dodo’’. Ah non, d’abord je me dis ‘’wahou c’est magnifique !’’.

Bref, petite coupe de champagne à l’arrivée puis RDV au bar avec les collègues.

Et là, j’ai goûté et savouré mon 1er shooter d’une vodka locale appelée ‘Beluga’.

Et bien là les gars, j’peux vous dire que c’était d’la bonne ! De la vodka pure qui vous fait pas grimacer (bon ok, elle fait grimacer parce que c’est pas du p’tit lait mais c’était vraiment bon).

Là, il fallait vraiment aller faire dodo. Je découvre ma chambre, mon grand lit bien confortable, ma jolie salle de bains, et les produits Bulgari s’il vous plait.

Bon, allez, je me prends un bain et ensuite je vais me coucher.

Au final, j’étais au lit à 3h du matin … Ça faisait du minuit à malte donc j’étais quand même fatiguée mais quelque chose m’empêchait de dormir … Peut-être l’absence de mon Gazouz ou bien la peur de me faire kidnapper par la mafia russe pendant mon sommeil … (ouais bah déconnez pas, c’est la Russie, pas le pays des Bisounours)

Jour 2 – Samedi 10

Réveil à 9h30, les yeux qui piquent, fatiguée mais pressée d’ENFIN découvrir une des villes les plus magnifiques qui existent.

Je décide d’aérer ma chambre (oui parce que le chauffage était au max tellement il faisait froid dehors) et là, c’est le drame. Il est 10h du matin, j’ouvre mes rideaux et il fait nuit NOIRE ! Bon, je ne m’attendais pas à un soleil resplendissant mais encore moins à ce qu’il fasse nuit … Je me suis pris une bonne petite claquounette qui m’a renvoyée direct dans mon état de sommeil …

10h15, rencontre avec la guide Tatiana, super gentille et souriante (ça faisait du bien de bon matin alors qu’il fait encore nuit). Embarquement à bord du minibus et c’est parti pour une promenade sur la perspective Nevski (Nevsky Prospekt prononcé nièvski – avenue de la Neva) – les Champs Elysées de St Pétersbourg – longue de 4.5 km.

La majorité des commerces, des banques et la vie culturelle et nocturne de la ville sont situées dans cette zone.

Arrivée à la place du Palais (Palace Square), une des principales places de Saint-Pétersbourg.

Le centre de la place est occupé par la colonne d’Alexandre qui a été édifiée pour commémorer la victoire d’Alexandre Ier sur les armées napoléoniennes. La colonne de 27 mètres est surmontée d’un ange victorieux qui porte sa hauteur à 47 mètres.

Place du Palais à St Petersbourg

Direction, le musée de l’Ermitage (qui donne également sur la place du Palais) qui expose 60 000 pièces dans près de 1 000 salles – c’est un des plus grands musées du monde. Il occupe un ensemble monumental de six bâtiments construits le long de la Néva aux XVIIIe et XIXe siècle. Les bâtiments abritant le musée de l’Ermitage constituent un des principaux ensembles du centre de Saint-Pétersbourg, qui est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO (d’après la guide, pour passer 1 minute dans chaque pièce de ces bâtiments, il faudrait 7 ans) …

C’était vraiment impressionnant et MAGNIFIQUE !

Musée de l'Ermitage qui donne sur la Place du Palais

Après 2 bonnes heures de visite, il est temps d’aller déjeuner. La guide, Tatiana, nous emmène dans un restaurant local (apparemment très fréquenté des locaux).

Tatiana nous recommande les soupes et les quiches. Je choisis une soupe Borsch (typiquement russe – à base de betterave) et une quiche aux champignons (sans boisson). La quiche avait un goût particulier, un peu sucré, absolument délicieux (je salive rien qu’en y pensant).

Je me suis RÉGALÉE pour 510 roubles (un peu plus de 12 eur) – ça fait cher quand on compare avec Malte où on peut manger pour moins de 3 eur.

Nous voilà repartis pour aller visiter le palais Ioussoupov (ou Youssoupoff). Le palais était autrefois la résidence principale des Ioussoupov, une des familles les plus riches de l’aristocratie russe. Le palais est célèbre pour avoir été le théâtre de l’assassinat de Raspoutine.

La visite était un peu ennuyeuse au départ jusqu’à ce que nous ayons dû emprunter des sortes de ‘’passages secrets’’ comme passer par des portes fermées qui donnent l’impression d’être normalement inaccessibles au public, descendre des escaliers en colimaçon très étroits, se retrouver dans des souterrains et enfin, découvrir la mise en scène de l’assassinat de Raspoutine … (NB : les photos étaient interdites sauf si vous payiez pour obtenir le sticker vous autorisant à prendre des photos).

Les versions varient au sujet de l’assassinat de Raspoutine et à l’époque, personne n’était autorisé à publier quoi que ce soit à ce sujet donc chacun a publié, plus tard, sa propre version.

Palais Ioussoupov à St Petersbourg

Ensuite, direction la forteresse Pierre-et-Paul.

Elle comprend plusieurs bâtiments, à savoir dont la cathédrale Pierre-et-Paul, où sont enterrés tous les tsars depuis Pierre le Grand, la Monnaie nationale (encore en activité), le bastion Troubetskovo, la crypte grand-ducale et le musée municipal. (source : Wikipédia)

forteresse Pierre-et-Paul à St Petersbourg

Je n’ai pris qu’une seule photo à l’intérieur car je ne voulais pas prendre de photos des tombeaux …

Nous terminons notre journée de visites par la cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé, l’endroit que j’étais impatiente de découvrir. Je suis complètement tombée amoureuse de son architecture absolument dingue ! (voir image à la une en début d’article)

C’est le seul édifice construit selon le style architectural traditionnel russe.

C’est l’une des principales églises russes orthodoxes de Saint-Pétersbourg. Elle est également appelée cathédrale sur-le-Sang-Versé ou encore cathédrale de la Résurrection du Christ, qui est son nom officiel. Ce nom fait référence au sang versé lors de l’assassinat de l’empereur Alexandre II qui fut mortellement blessé à cet endroit le 13 mars 1881.

L’église contient plus de 7 500 m² de mosaïques. Les murs et plafonds à l’intérieur de la cathédrale sont intégralement recouverts de mosaïques enchevêtrées avec des bordures minutieusement dessinées. La majorité des représentations figurent des scènes bibliques.

Concernant ce samedi soir, excellent dîner au restaurant de notre hôtel (offert par le Corinthia). Caviar, vodka, champagne et vin ont coulé à flots …

D’ailleurs, nous n’étions plus très frais mais nous avons décidé de tester une boite de nuit russe recommandée par la guide.

L’entrée coûtait 200 roubles pour les filles (un peu plus de 4.80 eur).

Rentrée vers 3h du matin.

Jour 3 – Dimanche 11

Levée à midi pour une après-midi shopping.

3h dans le H&M qui se trouvait sur le trottoir d’en face de l’hôtel, courte pause pour une petite soupe dans un Jazz Bar appelé ‘’48 chairs’’ – ambiance vraiment géniale (je n’ai pas de photos de l’intérieur désolée mais vous pouvez aller voir leur site internet si vous comprenez le russe: 48 chairs).

Achat de souvenirs : chapka, poupées russes, cartes postales, etc.

Petit tour dans un centre commercial magnifiquement bien décoré.

Décorations et guirlandes de Noël dans un centre commercial à Saint Pétersbourg

Le soir, dîner au restaurant ‘’Tsar’’ absolument divin. Pour ce dernier repas, je voulais reprendre cette fameuse soupe Borsch sauf que celle du déjeuner du jour précédent était assez petite alors je me suis dit que cette fois ci elle serait tout aussi petite donc j’ai également commandé du bœuf stroganoff.

Quand la soupe est arrivée, je me suis dit ‘’merde, je ne vais jamais pouvoir manger tout ça avec le boeuf’’ … (NB : les tâches blanches dans la soupe sont de la crème fraîche).

Soupe Borsch avec de la crème fraîche dedans
Bœuf stroganoff accompagné de pommes de terre sautées

J’ai terminé la soupe et mangé ¼ du bœuf (pas parce que ce n’était pas bon, mais parce que j’allais exploser).

En tous cas, c’était délicieux, divin, succulent, bref, un festival de bonheur pour mes papilles ! (2100 roubles par personne = un peu plus de 50 eur, incluant les boissons mais pas de vin)

Petite note assez marrante : les toilettes, disposées sous forme d’un trône et sans oublier la tapisserie qui représentait des scènes d’amour très explicites.

Toilettes montées sur une imitation de trône au restaurant Tsar de St Petersbourg
Tapisserie érotique des toilettes du restaurant Tsar à St Petersbourg

Jour 4 – Lundi 12

5h00, départ de l’hôtel et transfert à l’aéroport.

12h05, arrivée à Malte.
– Fin –

Quelques commentaires sur Saint-Pétersbourg

  • Les boutiques sont 3 à 4 fois plus chères qu’en France (si on parle des grandes marques genre Dior, Dolce & Gabbana et compagnie) mais pour avoir testé le shopping à St Pétersbourg, et bien le H&M ne coûtait pas beaucoup plus cher, j’ai aussi shoppé dans une boutique locale appelée TBOE qui vend principalement des vêtements pour rester chez soi.
  • 1 eur = environ 41 roubles
  • Il ne faut pas acheter de caviar ni de vodka aux mecs dans la rue (soit c’est du faux soit c’est empoisonné)
  • Les cigarettes coutent très peu cher : 1 paquet de Marlboro light (á l’hôtel) = 55 roubles (moins d’1.50 eur). Une cartouche à l’aéroport : 22 eur.
  • Il est possible de fumer partout (bars, restaurants, boites de nuit, et même dans une galerie commerciale dans laquelle je suis allée faire un tour)
  • Les journées sont très courtes – il fait jour vers 11h et il fait nuit dés 16h (en tous cas en décembre)
  • Les dômes couleur or en forme d’oignons ont différentes justifications :
    • Silhouette de flamme de bougie
    • Pour que la neige ne s’y attache pas
    • Couleur or pour attirer l’œil
  • ‘’Cyn’’ signifie ‘’soupe’’ en russe 🙂
  • Merci : prononcé ‘’spasiba’’
  • Oui : prononcé ‘’da’’
  • Non : prononcé ‘’niette’’
  • Restaurant : pectopah (qui se prononce ‘restauran’ en russe donc rien à voir avec l’orthographe)
  • La vodka soigne tous les moindres maux :
    • La maladie
    • La fatigue
    • La mauvaise humeur
    • Etc.

En résumé, j’en retiens que la Russie, du moins Saint-Pétersbourg, est aussi magnifique que mystérieuse ce qui la rend donc fascinante. La guide signalait à plusieurs reprises que les informations qu’elle transmettait n’étaient pas toutes officielles puisque différentes versions existaient, j’ai trouvé ca assez troublant et intéressant.

Bref, une ville magnifique quelque soit l’endroit où vous vous trouvez … L’architecture est magique et je peux vous garantir que même avec le froid et 5h d’ensoleillement seulement, et bien j’ai gardé le sourire ! 🙂

Ecrit par Cyn

J'aime voyager, rencontrer des gens, admirer des paysages, découvrir des peuples, goûter la gastronomie locale, parler des langues étrangères. J'aime passer du temps sur internet, bloguer, écrire, tweeter, partager, apprendre, découvrir et échanger sur les réseaux sociaux. J'aime rire, à en pleurer, sourire, positiver, imaginer et aller toujours plus loin.

4 Commentaires

  1. mr4b · 30 décembre, 2011

    omf faut quer j'y aille ! c trop beau

  2. Cyn · 7 janvier, 2012

    T'as vu ça ! Et encore je n'ai pas pu tout visiter, il y a encore de nombreux trésors à découvrir 🙂

  3. Pierre · 7 février, 2012

    Magnifique article.
    C'est vrai que quelques jours c'est court pour voir autant de merveilles 🙂

Commenter

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.