twitterfacebookgoogletumblryoutuberss

Salam Alikoum Marrakech (1)

Salam Alikoum Marrakech (1)

Alors, chose promise, chose due, un « petit article » sur Marrakech!

Mardi 16 novembre de l’an 2010, c’est impatiente et avec le sourire que je me rends à l’aéroport de Roissy CDG au comptoir d’enregistrement d’Easyjet avec mon Prince (de Lu …).

Première fois au Maroc et première galère avant même d’avoir passé le contrôle douanier…

Une arrivée à Marrakech en solo

Monsieur Lu(i) et moi-même faisons patiemment la queue pour pouvoir nous enregistrer. En présentant ma carte d’embarquement, je suis gentiment invitée à changer de file pour un enregistrement « express ».

Je dois donc abandonner Monsieur Lui le temps de m’enregistrer (bien que sceptique à l’idée d’effectuer un check-in séparément mais bon …).

Une fois cette étape bouclée de mon côté, je rejoins donc Monsieur Lui.

Soudain, nous sommes contraints de quitter le terminal … Forcément, tout le monde s’interroge et se demande ce qu’il se passe …

La zone est donc évacuée pour cause de bagage abandonné … Je vous passe les détails, tout le monde connaît la suite.

En attendant, la faim se manifeste et nous décidons de manger un morceau le temps que tout revienne dans l’ordre  … Pendant ce temps, l’enregistrement pour Marrakech avait repris (chose que nous n’avions pas vraiment réalisé vu la masse de personnes faisant la queue initialement, nous pensions avoir le temps de déguster nos Mac machins sans inquiétude …).

Une fois que la bombasse a sauté, et que tout le monde a rejoint les comptoirs d’enregistrement, c’est autour de M. Lui d’en faire de même …

Manque de bol, il arrive trop tard … En bref, pas top comme commencement …

Finalement, j’ai dû embarquer seule (je ne vais pas vous détailler mon état hein, ça se devine !) … Mais heureusement, M. Lui m’a rejoint le lendemain 🙂 (ouf !!) !

Parlons plutôt de cette superbe et dépaysante ville de Marrakech

Donc, Marrakech

Avant tout, sachez que je ne vais pas vous écrire 10 lignes pour vous décrire chaque endroit touristique ! Non, car vous avez Internet pour les descriptions détaillées donc inutile de vous dire ce que vous savez probablement déjà 🙂 !

Je vais plutôt vous faire partager mes impressions, ce qui m’a marqué – ou pas – puisqu’il y en a des choses à dire !!

D’abord, le vol à bord d’Easyjet. L’avion était vraiment propre et bien entretenu, le personnel au top ! Rien à dire !

NB : placement libre à bord donc premier arrivé, premier servi.

Peu de temps avant l’atterrissage, il a fallu remplir un document destiné à la douane marocaine concernant l’identité, les motifs du voyage etc. de chaque passager.

A l’arrivée à l’aéroport de Marrakech, je me dis « ah enfin, je vais direct à l’hôtel, prendre un bain et dodo pour que le lendemain arrive le plus vite possible et que je sois enfin dans les bras de mon prince de Lu ». Sauf qu’une fois le pied posé à terre, il faut passer par le contrôle des passeports (c’est là que le document rempli dans l’avion entre en jeu). Attente de minimum 30 min (qui m’ont semblé des heures après les péripéties du départ et étant seule, triste, fatiguée …).

Une fois ce contrôle passé, je vais changer mes euros en dirham (monnaie marocaine). Une étape que j’ai adorée ! Une monnaie étrangère en mains, je trouve ça assez chouette ! (j’avais l’impression d’être riche ! LOL … juste une impression bien évidemment …)

Ensuite, direction l’hôtel Kenzi Farah de Marrakech. Sur le chemin, j’ai été interpelée par la quantité de mobylettes dans un trafic assez abondant avec parfois 4 voire 5 personnes par mobylette – les mobylettes « familiales » (ah si si j’vous assure, j’en ai vu de mes propres yeux …) … Et sans casque que ce soit pour les petits ou les grands ! De la folie !

Sans oublier les voitures qui, pour la plupart, sont en assez mauvais état … Et les 4×4 marocains = les ânes 🙂

Pour ce qui est de la conduite, en un mot : méditerranéenne (ça veut tout dire pour ceux qui savent ! Pour les autres, allez donc faire un tour dans cette zone et vous comprendrez 🙂 ).

Après un check-in long et fastidieux, je peux enfin me poser dans ma chambre. L’hôtel est très joli, le personnel est agréable mis à part 1 ou 2 exceptions assez exécrables !

Soulagée mais surtout triste d’avoir entamé ce séjour sans M. Lui, je prends (enfin!) ce fameux bain avant de faire un gros dodo.

Nuit et réveil assez difficiles … La veille, j’ai su qu’aujourd’hui (le 17 novembre) il s’agissait de la fête de L’Aïd el-Kebir (ou Aīd al-Kabīr) – fête religieuse importante là bas qui consiste à égorger des moutons selon des rites particuliers. Bilan, tout était fermé donc aucun espoir de trouver quoi que ce soit d’ouvert. (J’ai envie de dire que ça tombait bien puisque j’étais seule …)

Finalement, je profite de ma journée libre pour appeler mon ami Kévin – désormais résident à Marrakech. Nous passons donc l’après-midi ensemble. Petite promenade dans les rues d’une zone pavillonnaire où il vit, jus d’orange pressé en terrasse (un café était ouvert – miracle !). En bref, super contente d’avoir retrouvé mon coupain et passé du temps avec lui tout en découvrant sa nouvelle vie Marocaine!

La fin de journée arrive donc plutôt vite … Traduction : Monsieur Lui arrive bientôt ! 🙂

Je patiente, je patiente … Et le voilà qui arrive ! Soulagement, joie, excitation … Bref, le BON-HEUR !

Enfin, nous voilà ensemble, parés pour un séjour inoubliable.

Le soir même, resto entre amis avec Ophé et Alex qui, eux, sont à Marrakech pour le boulot ! Et oui, le tournoi des Sultanes, le DSO et le WPT nécessitent du travail ! Petit aperçu en images ici :Deepstack Open Marrakech 2010.

NB : à la base, Monsieur Lui venait à Marrakech pour participer au DSO (tournoi de poker) mais puisque je n’ai pas pu aller à Madagascar, nous avons donc profité du DSO pour y passer nos vacances ensemble!

C’est au Palais Jad Mahal que nous dinerons tous les 4 – à deux pas du Casino Es Saadi. L’endroit est majestueux et vraiment délicieux avec un petit spectacle de danse du ventre sur les coups de 22h! Il faut compter environ 400 dirham/40 eur par personne pour un repas type plat + dessert + vin (restaurant assez cher comparé à ce qu’on peut trouver sur place car on peut manger à sa faim avec entrée + plat + dessert pour 15/20 eur pp).

NB1 : la majorité des restaurants et bars ne proposent pas d’alcool !

NB2 : j’ai adoré le couscous poulet et le tajine kefta (bœuf + œuf). D’ailleurs, ne croyez pas que les meilleurs sont dans les grands restos ! Bien au contraire, un petit resto qui ne paye pas de mine de l’extérieur pourra vous surprendre !

Retour à l’hôtel, dodo très tard (ou plutôt très tôt le matin …) donc la journée suivante ne s’annonce pas très productive mais bon, on a le temps donc on en profite …

Bon en fait ça ne m’émoustille pas trop ce compte rendu journalier alors je vais changer ça ti souite … 🙂

Encore plus d’infos sur Marrakech

Marrakech c’est 2 parties. La Médina (vieille ville entourée d’une muraille où se trouvent la grande place Jemaa El Fna et les souks) et la ville nouvelle juste à côté.

Nous sommes allés sur la Place Jemaa El Fna (à 15/20 minutes à pied de notre hôtel) en traversant les jardins de la Koutoubia (du même nom que la mosquée qui se trouve à côté – absolument magnifique surtout en fin de journée lorsque le soleil se couche, les couleurs sont sublimes). Ces jardins sont très jolis et l’odeur y est tout simplement étonnante ! ça sent bon l’abricot ! (réf. publicitaire pour ceux qui suivent …) non, ça sent bon li plantes i li arbres ci tout! 🙂

La découverte de la Place Jemaa El Fna en fin de journée au soleil couchant est juste épatante !

L’ambiance sur la place est indescriptible … L’endroit est bondé de gens et de stands identiques se trouvant côte à côte du style jus de fruits frais pressés (un jus d’orange pressé coûte 4 dirham/40 cts d’eur mais certains gourmands montent à 8 dirham 🙂 ), fruits secs (dattes, amandes, pralines, abricots …) et j’en passe… miam miam!

NB : petit conseil, avant d’acheter quoi que ce soit, il ne faut pas hésiter à négocier ainsi qu’à comparer ! La négociation peut durer assez longtemps (j’y reviendrai plus tard sur les dromadaires) mais sachez que le but premier des commerçants est de vendre … Vous verrez que nombreux sont les stands absolument identiques donc il ne faut pas hésiter à marchander même si on sait tous que chacun souhaite gagner sa vie au mieux …

Chaque stand dispose d’un numéro que chaque propriétaire n’hésite pas à mentionner pour qu’on lui rende visite plutôt qu’à son voisin!

Sur la place, vous trouverez aussi des tatoueuses de (au ?) henné, des vendeurs de tout et n’importe quoi, des « attrapes touristes » du type « viens voir mes serpents » et « viens dire bonjour à mon singe » … Je dis « attrape touriste » parce que se faire prendre en photo avec un serpent ou un singe c’est pas gratos mais bon, ça fait di jouli souvinirs !

Le plus drôle dans tout ça c’est que le type vient vous attraper la main et pose son serpent sur vos épaules sans vraiment vous laissez le choix ! Au final, il vous demande de le payer 100 dirham/10 eur en spécifiant que vos photos sont gratuites ! (rires)

Pour le coup des serpents, ok pour 100 dirham même s’il faut le dire, ça fait crotter (…)! Par contre, pour le singe, M. Lui ne s’est pas fait avoir une 2e fois !

NB : comme toute flipette qui se respecte, je n’ai pas voulu de serpent ni de singe sur mes épaules 🙂 mais M. Lui n’a pas hésité … Heureusement d’ailleurs, sinon je n’aurai pas pu vous donner toutes ces infos (rires) …

PS : vous remarquerez que je tente les « rires » plutôt que les « lol » … ça change un peu !

En bref, la place Jemaa El Fna vaut vraiment le détour ! Idéalement, à différents moments de la journée histoire de voir des ambiances variées ! En journée, elle est assez vide mais toujours vivante tandis que le soir, elle est complètement bondée et pleine d’animateurs/tions divers/ses (j’ai personnellement préféré l’ambiance nocturne).

En ce qui concerne les souks, j’ai vraiment adoré l’ambiance et tous ces stands de babouches, sacs, vêtements, épices, grigris etc. Un vrai festival de couleurs qui épatera vos yeux !

Chaque vendeur vous invite à entrer dans son « magasin » en vantant la beauté et la qualité de ses produits …

NB : il est très facile de se perdre dans les souks … Chose qui nous est arrivée la nuit tombée … Au final, un « guide » s’est offert à nous pour nous ramener sur la Place moyennant quelques dirham … Forcément … C’est assez impressionnant de s’y perdre car c’est un vrai labyrinthe avec en prime une circulation abondante de mobylettes qui n’hésitent pas à vous frôler …

A suivre …

Ecrit par Cyn

J'aime voyager, rencontrer des gens, admirer des paysages, découvrir des peuples, goûter la gastronomie locale, parler des langues étrangères. J'aime passer du temps sur internet, bloguer, écrire, tweeter, partager, apprendre, découvrir et échanger sur les réseaux sociaux. J'aime rire, à en pleurer, sourire, positiver, imaginer et aller toujours plus loin.

3 Commentaires

  1. Olivier Integrity · 8 décembre, 2010

    Bel article, je ne connais pas la ville et ça donne envie 🙂

  2. Cyn · 8 décembre, 2010

    Merci beaucoup Olivier! 🙂

  3. Manou · 15 février, 2011

    J'ai eu peur au début, j'ai bien cru que tu avais perdu ton amoureu à peine partis…
    mais finalement, il a joué au poker?! et s'est il fait massé par les 2 blondes parisiennes à l'air très intelligent?!
    Ha et il faut que tu m'éclaires sur la réf publicitaire senteur abricot, j'ai pas compris…??
    quand aux « rires » en remplacement des lol, c'est qu't'as vachement raison, c'est bougrement mieux lol! heu, « rires » pardon..;-)
    allé, j'm'en va lire Marrakech session 2…

Commenter

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.