twitterfacebooktumblryoutuberss

Savoir s’informer avant de partager ou réagir à des informations

Savoir s’informer avant de partager ou réagir à des informations

C’est drôle mais je viens juste de penser à ce sujet d’article suite à un tweet. Il s’agit d’une situation basique et récurrente sur la toile mais n’empêche que vous allez rapidement comprendre le titre de mon billet expliquant pourquoi et comment il faut savoir s’informer avant de réagir ou partager toute sorte d’information (ou désinformation).

Beaucoup ne verront pas le rapport avec la photo de tortue et l’article mais lisez jusqu’à la fin 🙂 .

Mise en situation

En tant que music lover, je suis active sur diverses plateformes musicales (Spotify, Deezer, SoundCloud, Hype Machine) et il m’arrive de partager ce que j’écoute sur plusieurs réseaux sociaux.

Ce matin, j’ai tweeté un son qui me plaisait bien. 2 petites minutes après, je reçois une notification de « Teodora » réagissant à mon post. La suite en image :

Tweet de partage de musique en anglais

Alors moi, du genre réactive et bien éduquée, je m’apprête à la remercier in English please (bah ouais, on s’refait pas !) et oui, je dis « la » parce que « Teodora » ça sonne féminin (même si « Andrea » est aussi un prénom de garçon). Bref, on ne va pas partir dans un débat qui n’a pas sa place ici (et qui, soit dit en passant, ne m’intéresse pas).

Donc, avant d’écrire mon « thank you tweet », je me dis quand même que ce serait sage de jeter un œil à son compte Twitter pour vérifier qu’il ne s’agit pas d’un robot. Pas de grande surprise, soyons réalistes :

Compte Twitter de TeodoraNe jamais se précipiter

Ce petit h2 résume bien les choses non ? Bon, ok, je développe.

Ici, j’ai pris un exemple très simple et parlant à la fois. Rassurez-vous, je n’ai pas attendu ce matin avant de comprendre qu’il faut faire attention avant de partager ou réagir à des informations. Bien que ce soit naturel de vérifier ses sources, un cas concret et récent (Buzzl’éclairea) nous a bien prouvé que beaucoup foncent bille en tête pour partager des informations avant même d’avoir suffisamment d’éléments pour se faire leur opinion.

Je ne vais pas revenir sur le sujet mais en gros, le rapport avec mon tweet est simple : répondre à un robot est inutile et ridicule autant que de partager ou réagir à des informations non vérifiées, voire erronées.

C’était mon billet du lundi matin pour vous servir et le rapport avec cette magnifique tortue des îles Gili c’est qu’elle va doucement mais surement 😉 !

Ecrit par Cyn

J'aime voyager, rencontrer des gens, admirer des paysages, découvrir des peuples, goûter la gastronomie locale, parler des langues étrangères. J'aime passer du temps sur internet, bloguer, écrire, tweeter, partager, apprendre, découvrir et échanger sur les réseaux sociaux. J'aime rire, à en pleurer, sourire, positiver, imaginer et aller toujours plus loin.

10 Commentaires

  1. Julien Maury · 3 février, 2014

    Le spam gagne du terrain sur Twitter, de plus en plus, c’est triste mais quasiment inévitable malgré les efforts de Twitter dans ce sens. Créer un robot Tweeteur est vraiment très simple ou alors pas très cher si on passe par une application tierce, à partir de là pas mal d’entreprises pensent booster leurs ventes avec ce genre de Tweets automatiques.

    Je suis convaincu que c’est de moins en moins toléré par les utilisateurs qui sont de plus en plus méfiants et informés (bonne nouvelle) mais certains persistent…

  2. Stefan Tanned · 3 février, 2014

    Personnellement, je répond ou partage qu’à des personnes que je suis depuis longtemps donc le risque est minime. Après sur twitter tu as tout et n’importe quoi donc c’est vrai qu’il faut faire attention.

    La tortue vient de gili air ou de gili trawangan? 😀
    Stefan Tanned a récemment publié : Roadtrip en Colombie britanniqueMy Profile

  3. Yann · 4 février, 2014

    Ces bots sont en train de finir de pourrir Twitter. De toutes façon à chaque fois le mode opératoire est le même. Dans la précipitation, souvent tu mentionnes, tu fav, tu RT, bref tu transfères de ton crédit à un bot… Et sur le nombre de Twittos pressés qui font pareil, ben ça permet de donner une certaine autorité à ces comptes fake !

    Vérifier les sources, c’est la BAAAASE 🙂
    Yann a récemment publié : Cabinet de conseilMy Profile

  4. Marie-Aude · 5 février, 2014

    Toutafé m’dame 🙂 HoaxBuster, un petit coup de vérification et on évite bien des bêtises. Comme certaines politiques qui citent le Gorafi !

    Cela dit je connais des bots qui se font passer pour des vrais z’humains avec succès
    Marie-Aude a récemment publié : Merci Google !My Profile

    • Cyn · 5 février, 2014

      En fait c’est surtout cette dernière catégorie dont tu parles qui est la plus dangereuse puisque comme tu le dis, quand on pense s’adresser à un humain (alors qu’il s’agit d’une machine ou d’un « humain machine »), on fait bien moins attention (à tort !).
      Merci d’être passée par ici et j’espère que tu reviendras 🙂 !

  5. Emilien · 14 février, 2014

    Une bonne chose que d’aborder ce sujet qui est peu évoquée sur ce genre de blog. Quand je vois le nombre de bêtises qui peuvent être partagées sur facebook ça vraiment peur. A l’instar des journalistes les internautes font maintenant la course à qui va poster l’information la plus sensationnelle possible et avoir le plus de like. C’est pour ça que dès qu’une info me parait un peu « grosse » je fais une première recherche sur google puis sur hoaxbuster, il en va de la responsabilité de chacun.

  6. Nicolas · 14 février, 2014

    Bonjour Cyn,

    En fait l’idéal ça serait un bot qui contrôle chaque notification, message, etc, et qui te suggère une réponse que tu n’as plus qu’à modifier et / ou valider (ou pas) si c’est un vrai compte et qui répond avec un autre bot et / ou qui signale comme spam (ou pas) si c’est un bot.

    J’imagine que certains ont déjà dû envisager, voire coder ce genre de bots non ?

    • Cyn · 14 février, 2014

      Bonsoir Nicolas,
      Je pense que ce serait doublement pénible de devoir vérifier/modifier une réponse déjà faite et niveau fiabilité, je ne sais pas non plus ce que ça donnerait.
      C’est comme les plugins qui permettent de trier les commentaires des spams : parfois, certains commentaires passent en spams alors qu’ils ne devraient pas, et inversement. A voir.

Commenter

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.