twitterfacebooktumblryoutuberss

Quand on voyage à bord de compagnies aériennes low cost

Quand on voyage à bord de compagnies aériennes low cost

Aujourd’hui j’ai envie de parler des compagnies aériennes low cost suite à une petite mésaventure récente. Leurs « petits prix » n’ont de secrets pour personne aujourd’hui grâce à (ou à cause de) Ryanair, Easyjet, AirAsia et d’autres. Je mets volontairement des guillemets autour des petits prix parce qu’on le sait tous (je pense), il se cache toujours quelque chose derrière des offres si attractives du style l’aller/retour Paris/Rome à 40€ TTC par personne, par exemple.

Les suppléments

« Trop cool le billet est à 50€ aller/retour, c’est génial! » ça, c’est l’effet que ça fait quand on réserve un billet d’avion avec liligo sur une compagnie low cost pour la première fois ! N’empêche qu’on apprend vite et qu’au final, on sait que derrière, la compagnie low cost vous fera rajouter 10€ pour avoir un bagage à main, 15€ pour avoir un bagage de 15kg, 20€ pour 20kg, et ainsi de suite. Sans oublier les repas et les boissons qui sont payantes à bord.

Bref, le prix du billet monte vite et on s’éloigne rapidement du prix d’appel si attractif.

Les taxes déguisées

Je ne parle pas des taxes d’aéroport mais bien des autres qui sont déguisées. Celles qu’on vous énonce en tout petit là où vous n’allez jamais regarder … Vous me direz donc que nous sommes les fautifs, n’empêchent que parfois, c’est à s’arracher les cheveux …

Je pense tout particulièrement à Ryanair, quand je suis partie en Espagne (désolée l’article est en anglais, j’étais dans une phase de test :)) et qu’il a fallu débourser 40€ en cash pour ne pas avoir imprimé la carte d’embarquement à l’avance … Le billet à 9€ se transforme vite en 49€ ! C’est toujours peu me direz-vous, mais n’empêche que ça peut être assez frustrant …

Même idée avec Easyjet qui, je souhaite quand même le souligner, est d’un niveau bien supérieur à celui de Ryanair, néanmoins, pour une histoire de roulettes qui dépassent de la valise, il a cette fois-ci fallu payer 50€ pour la mettre en soute (ne respectant pas les dimensions imposées pour être acceptée en tant que bagage en cabine).

L’état des appareils

Pour avoir voyagé avec Ryanair et Easyjet (en Europe), je dois avouer que l’état des avions n’avait rien à voir d’une compagnie à l’autre. Hasard ou pas, il se trouve que chez Ryanair, les sièges étaient sales, abîmés voire cassés …

Meilleure impression avec Easyjet, à bord d’un avion très propre et bien entretenu, c’était franchement plus rassurant et agréable.

Concernant l’Asie, je pense à AirAsia et Cebu Air Pacific. J’ai utilisé la première pour pas mal de liaisons internes en Asie du Sud-Est et honnêtement, je n’ai rien à dire de négatif sur cette compagnie. Par contre, grosse frayeur avec Cebu Air Pacific aux Philippines, en sachant que cette compagnie est black listée, et pourtant, à bord tout était prévu pour détendre l’atmosphère : musique d’ambiance, quizz animé par l’hôtesse …

Moralité, c’est vrai, voyager en low cost sous-entend d’être un minimum bien renseigné pour éviter les mauvaises surprises. Pour le principe, je trouve quand même que c’est aberrant d’avoir à lâcher 50€ pour des roulettes qui dépassent !

Maintenant, si on veut la jouer positive, on peut aussi se dire que ça coûte toujours moins cher qu’un aller/retour sur une compagnie régulière. C’est une question de vision des choses 🙂 !

Ecrit par Cyn

J'aime voyager, rencontrer des gens, admirer des paysages, découvrir des peuples, goûter la gastronomie locale, parler des langues étrangères. J'aime passer du temps sur internet, bloguer, écrire, tweeter, partager, apprendre, découvrir et échanger sur les réseaux sociaux. J'aime rire, à en pleurer, sourire, positiver, imaginer et aller toujours plus loin.

8 Commentaires

  1. Didier · 24 octobre, 2013

    J’ai eu l’histoire avec RyanAir et la carte d’embarquement aussi : j’ai dû rentrer en urgence de Zadar (en Croatie) avec un billet à 140 euros (plus 15€ de bagages). Leur site disait que l’impression de la carte d’embarquement n’était pas payante pour les billets achetés en ligne. Résultat, 70€ à payer à l’aéroport…
    Didier a récemment publié : Le Magic Restroom caféMy Profile

  2. Mathieu · 24 octobre, 2013

    Qui n’a pas eu de mésaventures avec les compagnies low cost ?!! J’ai pris EasyJet, pour ne pas le citer, pour un madrid-paris, correspondance d’un vol en provenance du chili, ma valise était trop lourde, alors que c’est passé à Santiago.
    Résultat : j’ai consommé la nourriture qui était dedans, bu une biere, mis un short sous mon jean, 2 pulls… et c’est passé tout juste ! Maintenant, j’en rigole encore 😀
    Mathieu a récemment publié : Ile de Chiloé : Terre Mystique et EnvoutanteMy Profile

    • Cyn · 24 octobre, 2013

      Hahaha je me permets d’en rigoler moi aussi mais j’imagine que sur le coup ça ne devait pas forcément être très drôle … Sinon t’aurai pu leur dire qu’avec la nourriture, qu’elle passe de ta valise à ton estomac, le poids serait le même 😀 !

  3. Vernier Philippe, Suisse · 25 octobre, 2013

    Hello Cynthia,
    Perso, je n’ai jamais eu de gros problèmes avec EasyJet, car on sait pertinemment que pour de tels prix, on ne volera pas en jet privé! En revanche, deux points me gênent: primo, le choix de certains aéroports, de seconde zone et souvent paumés et très éloignés de la ville d’acceuil, et secondo le manque flagrant de communication en cas de problèmes (horaires, retards, etc.. ).
    Mais les employés de cette compagnie sont plus à plaindre que les passagers! Mon fils cadet y a passé plusieurs années en tant que steward…il en en sait quelque chose: ex.Genève-Nice le matin, retour à Genève, puis Genève-Londres et Londres-Genève, et sans répit vu qu’il faut également se muer en « femme de chambre » afin de rendre propre la carlingue entre chaque vol.
    La suite s’est avérée plus idyllique puisqu’il a poursuivi sa carrière chez Swissair où là, avec 6 jours de repos min. entre chaque vol….à l’Île Maurice, à New-York voire aux Maldives…y a pire dans la vie, non? Et moi, en tant que père, je voyageais pour à peine 100 frs suisses (80 euros) pour un A / R vers de telles destinations. Avec en prime de passer (sans supplément) en classe affaire s’il y avait de la place. Un rêve qui s’est malheureusement terminé par la faillite honteuse de la compagnie. Remplacé par « Swiss », qui elle, est devenue très stricte avec pleins d’avantages supprimés pour les employés.
    En revanche, il est possible actuellement de trouver chez eux comme dans d’autres compagnies nationales, des vols inter villes en Europe pour des prix quasi équivalents aux low-cost: ex. Genève-Berlin pour CHF 40.- A /R. Mais là, avec tous les avantages des vols de lignes.
    Quant aux compagnies internes en Thaïlande, que vous connaissez…je les trouve en général excellentes. Et je me réjouis de continuer à les utiliser bientôt, vu que mon but est de partir passer ma retraite à Chiang Mai, que vous connaissez également très bien.
    Amitiés
    Philippe Vernier
    Moutier (Suisse)

    • Cyn · 25 octobre, 2013

      Hello Philippe,
      Merci pour votre excellent commentaire ! Vous avez raison quand vous dites que ce sont les employés qui sont plus à plaindre que les passagers et je partage votre avis sur le fait qu’il ne faut pas s’attendre à voyager en jet privé quand on prend du low cost 🙂 !
      Après avoir parcouru des milliers de km dans des conditions bien pires qu’un avion abîmé de Ryanair, je ne vois pas d’inconvénient à voyager dans des conditions qui ne soient pas forcément confortables. Ceci dit, c’est toujours énervant de devoir lâcher 50€ pour des roulettes qui dépassent ou 40€ pour une feuille A4 😉 !
      Merci encore pour votre message !
      Bien à vous
      Cynthia

      • Vernier Philippe, Suisse · 25 octobre, 2013

        Merci Cynthia, pour votre sympathique réponse.
        Revenant à l’instant de chez le coiffeur, je suis en mesure de vous annoncer que chez « figaro », du moins chez moi en Suisse, cela ressemble fortement à l’aviation:
        A l’instar de vos roulettes, le coiffeur a enlevé ce qui dépasse: bilan…27.-CHF soit 22 euros!
        En revanche, en avril dernier à Chiang Mai , on m’a (très bien) coiffé « low coast » vu que cela m’a coûté la somme folle de…..200 baths ( moins de 5 euros) !!
        A+
        Philippe

  4. Philapaname · 23 novembre, 2013

    En effet, on a vraiment envie de plaindre les équipes à bord des avions !
    Nous, on vit la galère le temps d’un trajet mais eux traversent l’Europe chaque jour dans ces conditions.
    Je me permets un lien illustré sur mon point de vu rapport au devenir des compagnies low cost (attention +18 requis)
    phila-paname.blogspot.fr/2013/11/les-compagnies-low-cost-mettent-les.html

    Bon point pour eux malgré tout: 0 crash en 20 ans alors que AF a donné des cours de natation à ses passagers, des dérapages au canada et un hôtel à Roissy ! Addition qui pique compte tenu du prix des billets.

Commenter

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.