twitterfacebookgoogletumblryoutuberss

Voyager à moto au Vietnam

Voyager à moto au Vietnam

Vous avez probablement un sentiment de déjà lu au vu du titre de cet article n’est-ce pas ? Rassurez-vous, si je vais effectivement vous reparler de voyager à moto au Vietnam dans cette première publication de 2017, c’est parce que j’ai d’autres choses à partager avec vous !

En juillet 2015, pour la toute première fois, j’ai découvert le Vietnam où j’ai appris à conduire une moto manuelle avec laquelle j’ai traversé le pays sur près de 3400 km. Vous pouvez retrouver l’ensemble de mes articles à propos de mon premier voyage à moto au Vietnam ici.

Pendant et après ce premier trip, j’ai eu l’envie et l’idée de réaliser un guide numérique qui rassemblerait tout ce que j’ai appris pour permettre à d’autres de vivre une aventure aussi extraordinaire ! Aujourd’hui, je suis fière et heureuse de vous annoncer que mon guide NotMad est enfin devenu concret; il est disponible et je vous propose d’en savoir plus en allant directement sur notmad.fr.

Voyage à moto au Vietnam: deuxième édition

Début novembre 2016, j’ai débarqué au Vietnam pour la seconde fois mais avec un aller simple et un visa de 3 mois. Je suis arrivée à Hanoi et contrairement à l’année précédente, je savais exactement ce que je devais faire pour trouver ma nouvelle moto pour ma nouvelle aventure ! J’étais super heureuse de revenir au Vietnam et de me sentir un peu comme à la maison en ayant mes repères et mes coins favoris. En arrivant, je n’ai pas cherché de moto tout de suite parce que j’avais un petit truc à régler qui m’obligeait à rester quelques jours à Hanoi. En clair, j’ai commandé une caméra d’action quelques jours avant de partir de France mais je ne l’ai pas reçue avant mon départ ! Oui, je sais, je suis une boulette mais on s’refait pas ! :-)

Bref, en attendant de recevoir ma caméra, j’ai pu avancer sur NotMad, rencontrer des gens, découvrir Hanoi et satisfaire mes papilles, entre autres choses agréables.

Au final, je suis restée deux semaines dans la capitale Vietnamienne avant de me lancer dans ma nouvelle aventure à moto ! Cette fois, j’ai essayé pas moins de 5 ou 6 motos avant de trouver la mienne (je reconnais que celle de l’an passée était tellement chouette que j’étais un peu exigeante sur les nouvelles que je testais).

Bref, j’ai acheté ma nouvelle bécane 245€ et la voici la voilà…

moto-cyn-vietnam-2016

Bon, ok, elle est un peu crade sur cette photo (et encore, je lui ai fait vivre bien pire…).

Sur les premiers kilomètres, ça se passait plutôt bien mais je n’ai pas retrouvé les mêmes sensations que celles de l’an dernier. Forcément, je n’étais plus en situation de découverte totale même si, bien évidemment, je ne considérais pas ce nouveau trip comme acquis, loin de là ! En fait, j’étais très (trop ?) pensive pendant les premiers kilomètres… Puis quand j’ai vraiment quitté Hanoi et que je suis arrivée dans des zones plus rurales, j’ai commencé à croiser des gens et des enfants qui me souriaient et me faisaient coucou ! C’est LÀ que j’ai véritablement commencé à kiffer mon trip ! Je vous avais déjà dit à quel point mes émotions et mes sentiments changeaient du tout au tout en quelques instants et bien voilà un exemple !

Cette fois, je comptais plutôt rouler dans le nord du Vietnam dans un maximum de coins reculés et sur des routes pas voire peu empruntées. Résultat du trip, j’ai parcouru un peu plus de 2500 km sur un mois et sur des routes complètement dingues !!!

Bien sûr, je suis aussi passée par des routes fréquentées mais parfois, je partais m’aventurer dans des chemins de terre tout simplement parce que j’étais curieuse d’aller voir en dehors des sentiers battus et aussi parce que j’aimais tellement être à moto que j’en voulais encore ! Je ne vous cache pas que j’ai parcouru des routes qui m’ont fait rire, sourire, stresser, transpirer, flipper, rager, gueuler, et j’en passe… Genre, là…

route-eprouvante-vietnam-2016

Franchement, quand je regarde ces photos, je me dis qu’on ne se rend pas bien compte du terrain mais sur place, je rigolais toute seule tellement c’était chaotique ! Plus loin, je ne riais plus du tout parce que j’avais super mal aux fesses, aux bras, au dos, partout, et parce que j’étais épuisée de passer mon temps à esquiver les nids de poule, à freiner / accélérer / freiner / accélérer… Enfin, malgré ça, c’est exactement ce que j’aime ! Dans la vie, je m’ennuie rapidement quand c’est trop monotone et sur la route, c’est pareil ! 😀 (Même si ce n’est jamais monotone sur les routes du Vietnam hahaha !)

Voilà aussi pourquoi j’aime m’aventurer sur des routes pas forcément accueillantes mais j’ai pu découvrir des paysages complètement fous et vivre des moments forts (positifs et négatifs bien entendu) !

Je ne recommanderais pas à tout le monde de s’aventurer hors des routes les plus empruntées parce que c’est parfois vraiment éprouvant voire dangereux mais c’est une sacrée expérience !

Avec tout ça, j’ai parcouru près de 6000 km à moto à travers le Vietnam entre 2015 et 2016/2017 (et je n’ai pas terminé) ! 😀 D’ailleurs, voilà mon itinéraire de cette année dans le nord:

trip-nord-vietnam-moto-cyn-nov-dec-2016

Bon, il y a autre chose que j’aimerais vous dire…

La sortie de mon guide NotMad

cover-notmad

Couverture de mon guide numérique NotMad

J’ai passé environ un an à travailler dessus avec des moments de doute, d’excitation, de plaisir, de procrastination, et j’en passe… Certains ont dit que NotMad était une bonne idée, d’autres ont pensé que c’était inutile, d’autres ont balancé que je ne gagnerais pas d’argent avec, d’autres ont affirmé que je perdais mon temps … Et bien vous savez quoi ? Je ne l’ai pas mauvaise contre eux. Du tout ! C’est vrai que sur le coup, certaines personnes m’ont fait douter et réfléchir entre deux élans de motivation et d’assurance… Je comprends et j’accepte les différents avis qui, finalement, m’ont aidée de plusieurs façons.

Pour vous et/ou pour d’autres, ce n’est peut-être qu’un .pdf de 88 pages avec des infos utiles sur un voyage à moto au Vietnam mais pour moi, c’est beaucoup plus que ça ! Pour tout vous dire, je suis plutôt perfectionniste et je voulais vraiment que tout soit parfait avant de sortir NotMad. Au final, il n’est pas parfait mais à trop vouloir atteindre la perfection, c’est un risque qui retarde voire empêche la concrétisation d’un projet. 

Ce guide représente beaucoup pour moi parce que je l’ai écrit grâce à mes expériences sur le terrain, grâce à mes galères, grâce à mes questions sans réponses, grâce à mes passions…. Il m’a fallut beaucoup de temps et d’énergie pour travailler dessus mais c’est quelque chose que j’ai créé avec dévouement et passion pour aider d’autres personnes à réaliser leur rêve et à trouver le courage d’atteindre leurs objectifs, comme moi !

Avant mon premier voyage en 2015, je n’avais aucune idée de la façon de conduire une moto… Je n’avais aucune idée du Vietnam… Je n’avais aucune idée d’où j’allais ni comment… Je suis partie de rien, seule et j’ai vécu une des expériences les plus incroyables de ma vie ! Et c’est ÇA que j’aimerais permettre à d’autres de vivre grâce à NotMad parce que je ne suis pas plus courageuse ni futée que vous l’êtes !

Je n’ai aucune idée de comment ça va évoluer à l’avenir, si quelques ou beaucoup de personnes l’achèteront et/ou l’aimeront. Cependant, je suis sure d’une chose: je suis heureuse et fière de moi pour avoir atteint mon objectif et pour avoir travaillé si dur pour faire de mon idée/projet une réalité !

C’est ma première création en vente et j’ai encore beaucoup à apprendre mais j’éprouve beaucoup de plaisir et je suis la femme la plus heureuse quand il s’agit de me défier et de travailler sur des choses liées à mes passions ! Je suis reconnaissante pour tout ça !

Alors MERCI à tous ceux qui m’ont aidée, encouragée, soutenue, ont cru en moi, m’ont défiée, et plus encore ! Vous savez qui vous êtes et je suis reconnaissante de vous avoir dans ma vie parce que sans vous, je n’aurais pas eu la force d’atteindre mon but !

2017 ne pouvait pas démarrer d’une meilleure façon et je suis impatiente de profiter de ce nouveau chapitre !

cyn-vietnam-2016

Ma nouvelle moto, au Vietnam, pour ma nouvelle aventure (2016/2017)

Ecrit par Cyn

J'aime voyager, rencontrer des gens, admirer des paysages, découvrir des peuples, goûter la gastronomie locale, parler des langues étrangères. J'aime passer du temps sur internet, bloguer, écrire, tweeter, partager, apprendre, découvrir et échanger sur les réseaux sociaux. J'aime rire, à en pleurer, sourire, positiver, imaginer et aller toujours plus loin.

3 Commentaires

  1. Julia · 5 janvier, 2017

    Bravo pour ton travail et pr être allée au bout de ton projet, c’est super inspirant! Ton article me parle beaucoup et me donne aussi très envie de repartir en Asie et pourquoi pas en moto car c’est vrai qu’il n’y a pas mieux pr découvrir vraiment un pays!

    • Cyn · 8 janvier, 2017

      Merci beaucoup Julia ! C’est vrai, depuis que je suis à moto, j’ai franchement du mal à m’imaginer me déplacer en bus, en minivan ou autre… Ça m’arrivera certainement mais si je peux être à moto, je n’hésiterai pas une seconde ! :-)

  2. philippe · 4 mars, 2017

    bonjour Cynthia
    j’ai lu tes publications avec intérêt et je viens d’acheter ton guide numérique , J’ai effectué de nombreux voyages en moto autour du globe voir mon blog

    http://www.philippe-noe.fr

    j’aimerais visiter le Vietnam pendent environ 7 semaines, ma question est: à quelle période dois je partir pour faire le nord et le sud ?
    philippe noe

Commenter

CommentLuv badge