twitterfacebookgoogletumblryoutuberss

Myawaddy, entre Birmanie et Thaïlande

Myawaddy, entre Birmanie et Thaïlande

Voici la suite de ma petite aventure à Hpa An, en Birmanie. Alors que j’avais l’impression de connaître (presque) par coeur les alentours de Pa An, j’ai décidé d’aller un peu plus loin, histoire de découvrir d’autres endroits. Alors, je suis partie en direction de Myawaddy, une ville frontalière avec la Thaïlande qui est réputée pour être une zone à éviter…

En jetant un oeil à Maps sur mon téléphone portable, j’étais persuadée de pouvoir faire l’aller/retour avant le coucher du soleil. J’étais persuadée oui… Sauf que je n’avais aucune idée de l’état des routes que j’allais emprunter et je pensais m’aventurer sur un bitume bien lisse… Je pensais oui… 😀

Sur la route de Myawaddy et sous le soleil de Birmanie

Myawaddy est une des zones frontalières birmanes par laquelle vous pouvez rejoindre la Thaïlande. Je vous renvoie vers cet excellent article pour en savoir plus sur les différentes frontières terrestres en Birmanie.

Je crois que j’ai à peu près suivi ce chemin:

trajet de Pa An à Myawaddy au Myanmar

Ne jamais se fier aux données sur GG maps!!!

Au début, la route était correcte alors je roulais à 70-80km/h environ mais ça n’a pas duré… J’ai vite atterri sur des chemins cabossés, rafistolés, caillouteux, étroits… L’espace était difficilement adapté lorsque deux voitures se croisaient. Pire encore quand il y avait des camions (et il y avait SURTOUT des camions)! Bref, l’horreur quand on est en deux roues… En chemin vers Myawaddy, j’ai hésité à faire demi-tour mais je n’avais pas envie d’abandonner alors que je m’étais lancée donc j’ai continué en serrant les fesses et en subissant la violence des rayons du soleil. Je suis partie sans crème solaire (je sais je sais, pas maline la fille…) donc mes avant-bras et mon décolleté prenaient cher au point que je sentais la grillade (je rigole, un peu jaune, mais je rigole)! Ça devenait tellement insupportable que je me suis arrêtée en espérant trouver un t-shirt ou n’importe quel vêtement à manches longues.

Finalement, je suis tombée sur un boui-boui au bord de la route tenu par un couple birman. J’ai presque supplié le couple de me vendre un vieux vêtement pour me protéger du soleil ou, au pire, de la crème solaire. Malheureusement, il n’avait ni l’un ni l’autre… Alors que je repartais désespérée, la femme m’a interpellée pour me donner son gilet. J’ai accepté et ai tout de suite retrouvé le sourire en la remerciant au moins 1000 fois!!! Elle ne voulait pas d’argent mais j’ai insisté.

Bref, il devait faire une quarantaine de degrés mais j’étais bien heureuse avec mon gilet en laine! 😀

LE gilet qui m'a sauvée et que j'ai gardé parce que son histoire me plaît bien! :-) (ça, c'est ma tronche de fatiguée après des kilomètres parcourus sur mon scooter)

LE gilet qui m’a sauvée et que j’ai gardé parce que son histoire me plaît bien! 🙂 (ça, c’est ma tronche de fatiguée après des kilomètres parcourus sur mon scooter)

Je l’ai volontairement mis à l’envers histoire de protéger mon corps au maximum. Bref, minute mode terminée.

Je continue mon chemin en direction de Myawaddy et plus j’avance, plus l’état de la route s’aggrave… « Merde, je vais où là? » Je suis à la fois flippée et amusée. J’ai un peu peur parce que je croise AUCUN voyageur et parce qu’on me regarde un peu bizarrement. Et puis je me marre en même temps parce que je me retrouve sur des routes qui me semblent être des gags tellement je fais des bonds sur ma selle! Enfin, je ris jaune car ça devient douloureux et éprouvant :-/ …

chemins cabossés du Myanmar

Cette fameuse route est en cours de rénovation, ce qui explique la terre sur les côtés pour l’élargir et refaire le bitume.

direction Myawaddy

Entre ciel et terre

En fait, une fois mon gilet enfilé, je pensais avoir réglé le « problème » de la météo… Bon, mes mains ont quand même cramé mais j’ai sauvé le reste. Sauf que le soleil n’était pas mon seul ennemi ce jour là… Je voyais, au loin, des éclairs et des averses dont je n’arrivais pas à deviner la direction. Est-ce que j’allais me prendre ça à un moment donné? Aucune idée… Mes yeux alternaient entre ciel et terre avec une fausse idée de pouvoir anticiper alors que je ne pouvais rien prévoir… Bon, je continue ma route, on verra bien!…

J’ai de plus en plus de mal à repérer les nids de poule qui sont pratiquement inévitables… Je sens que ma joie et mon enthousiasme pour cette aventure commencent à se faire titiller par la fatigue mentale et physique… D’ailleurs, les camions et les pickups qui me frôlent n’arrangent pas la situation… J’évite souvent in extremis les sorties de route; ça devient tendu…

Jusqu’à ce que j’arrive là…

superbe route au Myanmar

La route qui déchire de ouf méga grave!!!

Pwaaaa alors là, je lâche des les gaz et je fonce à 100-110km/h histoire de me défouler un peu (j’étais à 40km/h sur la plupart du trajet donc imaginez)! C’est trop bon!!! C’est tellement lisse que mes fesses s’en réjouissent tellement ça glisse!!! 😀 Je fais mu-muse avec mon scoot’, il n’y a absolument personne alors je zigzag au milieu de la route et je fais l’enfant quelques instants. Ah je sens que j’approche de la Thaïlande avec une si belle route!

Bon, tout ça c’est bien mais l’heure tourne et je dois penser au retour qui ne se fera pas sur ce genre de bitume parfait… Allez, je pousse encore un peu puis je rentre.

Le retour le plus long

Je suis quand même déçue de ne pas avoir atteint Myawaddy mais je préfère rentrer avant qu’il ne fasse nuit. D’habitude, le chemin du retour semble toujours plus court mais là, c’était vraiment le retour le plus long! J’ai cru que je n’allais jamais y arriver…

Au passage, j’ai failli me faire une vachette sur mon autoroute du bonheur… Que tu te fasses une pointe à 110km/h, la vache qui rit s’en tape et traverse au dernier moment juste pour te faire transpirer! 🙂

vachette traverse la route

Bref, le soleil se couchait et j’étais encore en galère sur mes routes désastreuses… Je ne pouvais pas rester à 40km/h car trop pressée de rentrer (j’étais épuisée) alors j’ai fait une petite folie en poussant plus vers les 60km/h (wouhou la folie!… -_- ).

Finalement, j’ai quand même eu droit à un sublime cadeau de retour…

soleil couchant Myanmar

Un joli coucher de soleil…

Voilà, environ 300 km plus tard, j’étais rentrée, entière, grillée par le soleil et épuisée par cette journée mais heureuse d’avoir vécu cette aventure pleine de rebondissements! 🙂

Bon, mes aventures en scooter ne sont pas terminées haha… Je vous raconte ça dans le prochain article! 😉

Ecrit par Cyn

J'aime voyager, rencontrer des gens, admirer des paysages, découvrir des peuples, goûter la gastronomie locale, parler des langues étrangères. J'aime passer du temps sur internet, bloguer, écrire, tweeter, partager, apprendre, découvrir et échanger sur les réseaux sociaux. J'aime rire, à en pleurer, sourire, positiver, imaginer et aller toujours plus loin.

6 Commentaires

  1. Lo · 25 janvier, 2016

    J’aime trop te lire, vivement les prochains articles ^^
    En tout cas, quelle histoire! lol
    Bonne continuation dans ton voyage, je continue de te suivre 🙂

  2. Pierre · 31 janvier, 2016

    Ton aventure a été amusante ! Il y a les mêmes routes au Brésil, tu te dis que tu pourras les traverser rapidement au début et plus tu avance, plus tu te rends compte que ça empire, et tu finis toujours par rentrer à pas d’heure car tu n’avais pas prévu telle ou telle bricole sur la route.
    J’ai beaucoup aimé ton article, j’espère que tu va vivre d’autres aventures de ce type. Courage à toi !

  3. Louis · 8 février, 2016

    Sacré périple ! ça me rappelle de bons souvenir lors d’un roadtrip en Afrique du Sud, en panne d’essence au beau milieu de la savane ! Bon courage pour la suite, amuses-toi bien
    Louis a récemment publié : Les incontournables du Costa RicaMy Profile

  4. Brice · 7 octobre, 2016

    En remontant le lien qui pointait vers mon site je suis tombé sur l’article et par hasard en cherchant le lien j’ai vu que tu m’avais contacté sur Twitter, J’ai plus accès à mon compte pour l’instant donc dispo par FB/page de contact 😀

Commenter

CommentLuv badge