twitterfacebookgoogletumblryoutuberss

Selamat datang ke Kuala Lumpur

Selamat datang ke Kuala Lumpur

Dans mon précédent article à propos de Penang, la bonne humeur n’était pas à son comble mais disons que c’était plus chouette une fois que nous sommes arrivés à Kuala Lumpur, ou KL (prononcé « key el » pour les intimes).

Nous avons pris le bus depuis la station qui se trouve au même endroit que l’embarcadère du ferry qui assure la traversée jusque Penang. Le bus était très confortable avec de larges sièges inclinables et de la place pour les jambes (si on met de côté la clim’ qui tournait à plein régime). Bref, c’est le genre de détail qu’on apprécie quand on voyage en mode backpacker, croyez-moi !

Arrivée à Kuala Lumpur, une jolie capitale bien verte

Après environ 6h de bus (si je ne me trompe pas), on arrive enfin à KL. On prend le premier taxi qu’on aperçoit pour se rendre à notre guesthouse « Homestyle » et comme tous bons pigeons qui se respectent, on prend un taxi bleu (taxi exécutif) qui coûte plus cher qu’un budget taxi de base mais ça, on ne le savait pas ! En gros, le compteur des taxis exécutifs commence à 6 ringgits tandis que ceux des taxis basiques commencent à 3 ringgits. Sachez-le ! 😉
C’est certainement indiqué dans les guides Lonely, Routard et compagnie mais bon, c’est pas trop notre truc de s’embêter avec ces gros livres (enfin ça dépend) et puis on apprend en se trompant 🙂 !

Les taxis en Malaisie sont des teksi et ne sont vraiment pas difficiles à repérer. Les basiques sont rouge/blanc ou rouge/bleu, par exemple, tandis que les exécutifs sont bleus.

A part ça, on a évidemment vu les célèbres tours Petronas, de jour et de nuit, et franchement, de nuit, elles envoient du pâté !!! Par contre, on s’est abstenus de monter sur la passerelle qui relie les 2 tours parce que franchement, payer une vingtaine d’euros pour monter (même pas au sommet), c’est vraiment un attrape-pigeon ! Enfin bon, chacun son truc mais à ce prix là, on peut trouver mieux à faire.
Du coup, on s’est contentés de parcourir le centre commercial avec ses boutiques de luxe, ses restaurants, ses cafés et tutti quanti avec une clientèle composée à 80% de Saoudiens (normal, ils ont le portefeuille qui va avec) !

Bref, à défaut d’être montés sur les Petronas (sans aucun regret), on s’est dit qu’on pourrait grimper au sommet de la Menara Tower. Bon, pour 47 ringgits/12€ par personne, c’est cher payé comparé à la vue d’en haut …

C’était assez drôle de sentir nos oreilles se boucher plus on montait en altitude dans l’ascenseur mais à part ça, gardez vos ringgits pour autre chose …
Pour info, la tour culmine à 421 mètres et le poste d’observation (observation deck) se trouve à 276 mètres (ouvert de 9h30 à 21h30).
Sinon vous pouvez aussi dîner dans le restaurant de la tour mais il faut réserver à l’avance (et avoir un bon budget).

Sinon, on a également fait le parc des oiseaux … Une perte de temps monumentale ! Simon a plutôt bien aimé mais moi je me suis ennuyée à mourir … Si vous aimez les oiseaux (et encore) ça vous plaira peut-être mais bon, je ne vois pas trop le plaisir à observer des animaux en cage, surtout des oiseaux … A chacun son avis !

On a aussi fait un tour à Chinatown avec son marché bordélique et exigu avec des produits contrefaits à gogo. On est tombés sur le stand d’un jeune magicien, vraiment sympa, qui nous a fait ses tours à la chaîne et a réussi à gagner un client (Simon 🙂 ) ! C’était bien drôle en tous cas, on a passé un bon moment avec lui (et on a aussi essayé de trouver ses secrets hahaha).

Sinon, pendant que j’y pense, il y a un truc qui m’a choqué. La plupart du temps (voire tout le temps même), lorsqu’on commande de l’eau dans les restos, on nous apporte des verres d’eau … chaude !!! Avant de « paniquer », on se dit que c’est peut-être une erreur alors on précise ensuite qu’on souhaite de l’eau fraîche en bouteille … Sauf qu’on nous regarde de travers et que ça ne marche pas comme ça chez les Malaisiens ! Bref, je ne comprends pas bien comment on peut avoir du plaisir à boire de l’eau bouillante …

Mon avis sur Kuala Lumpur

Résultat des courses, Kuala Lumpur est une très belle ville, j’ai beaucoup aimé et j’ai aussi remarqué que c’est une ville très verte ! Les arbres et les fleurs se marient parfaitement avec les buildings en béton et franchement, c’est plutôt agréable ! Apparemment, c’est la loi Malaise qui impose de planter des arbres et d’avoir de la verdure dans la ville pour des raisons environnementales et ce n’est pas pour nous déplaire !

Petit bémol en revanche, j’ai trouvé que les Malais n’étaient pas vraiment agréables … Après avoir quitté la Thaïlande et ses sourires, j’ai été déçue de tomber sur des Malaisiens plutôt agressifs et pas souriants … D’ailleurs, je ne suis pas étonnée que beaucoup de voyageurs aient été déçus par les Malaisiens et la Malaisie en général !

  • Transport : Penang/Kuala Lumpur en bus, 35 myr/9€ par personne.
  • Hébergement : Homestyle, 70 myr/18€ la nuit avec petit-déjeuner et salle de bain privée mais sur le palier + 100 myr/25€ la nuit avec petit-déjeuner et salle de bain dans la chambre (les chambres sont minuscules, genre 9m2 mais plutôt jolies et confortables. Le pdj est en self service et à volonté, vous devez ensuite nettoyer vos couverts après utilisation; un concept assez sympa. L’hôtel est assez difficile à trouver donc si vous le choisissez, précisez à votre chauffeur de taxi qu’il se trouve vers la food street).
Ecrit par Cyn

J'aime voyager, rencontrer des gens, admirer des paysages, découvrir des peuples, goûter la gastronomie locale, parler des langues étrangères. J'aime passer du temps sur internet, bloguer, écrire, tweeter, partager, apprendre, découvrir et échanger sur les réseaux sociaux. J'aime rire, à en pleurer, sourire, positiver, imaginer et aller toujours plus loin.

Commenter

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.